Fermer
Secteurs / Activités

    TVA réduite : Hervé Novelli veut aller “plus vite” - Brève du 14 octobre 2009

    Trois mois après l’entrée en vigueur, le 1er juillet dernier, du taux de TVA réduit (de 19,6 % à 5,5 %) sur la restauration à table, les prix dans le secteur sont restés stables en septembre, selon l’Insee, alors que les prix à la consommation ont baissé de 0,2 %. De quoi susciter l’impatience du secrétaire d’Etat au Commerce, même si les prix dans les restaurants avaient selon l’Insee baissé de 1,2 % en juillet et 0,2 % en août.
    Hervé Novelli a donc réuni ce matin les 9 syndicats signataires du contrat d’avenir. Et leur a demandé d’aller “plus loin” et “plus vite” dans l’application de ce texte. Qui prévoit, outre des contreparties en termes de prix, des engagements en matière d’emplois, de salaires et d’investissements.
    Un “comité de suivi se réunira le 15 décembre”, a annoncé le secrétaire d’Etat, et “conclura définitivement sur le succès ou non en matière de baisse des prix”. Cette dernière pourrait atteindre 3 % si tous les restaurateurs jouaient le jeu. Or, alors que 90 % des chaînes, comme Courtepaille ou El Rancho, seraient actives, un restaurateur sur deux seulement aurait à ce jour baissé ses prix.