Fermer
Secteurs / Activités

      Twinner : nouveau plan de vol, nouvelle échéance - Brève du 23 mai 2007

      L’alliance avec Intersport serait-elle la bonne ? Le 10 mai dernier lors de la convention nommée « L’envol de Twinner », les membres de la centrale ont tiré un premier bilan de leur coopération avec le n° 1 français de la distribution d’articles de sport. Désormais, le nom « Twinner » devient générique pour se substituer au nom de la coopérative (auparavant SED). Au premier juillet, le groupement fera appel aux services de Fortis pour ses règlements centralisés. La banque viendra remplacer DZB, actionnaire de Sport 2000 et ex-partenaire de Twinner jusqu’en 2005. La centrale d’achat d’Intersport sera l’unique lieu de référencement et à ce titre, la structure est amenée à disparaître au sein de l’ex-SED.
      La restructuration de la coopérative s’accompagne aussi d’un repositionnement de ses enseignes (plaine/montagne) et d’une nouvelle politique de communication. L’accent sera mis sur la proximité entre les magasins et la clientèle avec comme fil directeur, une nouvelle philosophie : « Chez nous, vous existez ! ». Une charte graphique plus actuelle devrait aussi faire son apparition et sous le logo, une nouvelle base-line : « Le sport nous inspire ».
      Bref, Twinner veut renaître de ses cendres et s’est trouvé des « leitmotiv » avec dans sa ligne de mire la conquête de nouveaux partenaires, dont le nombre s’était érodé au fur et à mesure de ses difficultés. Le parc devrait compter quelques 300 magasins d’ici à la fin de l’année 2010 (environ 240 actuellement), via un rythme d’une dizaine d’ouvertures par an. Et ce, sans compter les propriétaires de magasins Intersport désormais autorisés à prendre l’enseigne en complément de leur activité principale.

      50 000 €
      Apport personnel
      50 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur