Fermer
Secteurs / Activités

    Un premier trimestre difficile pour la vente à emporter - Brève du 11 juin 2012

    38 % des restaurateurs du secteur de la vente à emporter ont connu une baisse de fréquentation sur les trois premiers mois de cette année. Selon le Baromètre CHD Expert / Rapid & Resto Show, les professionnels misent sur la nouveauté et l'innovation pour redresser la barre.

    Selon les résultats du Baromètre CHD Expert / Rapid & Resto Show sur la vente à emporter, les restaurateurs du secteur ne ménagent pas leur peine pour tenter de tirer leur épingle du jeu en dépit d’une conjoncture morose. En effet, 61 % développent, au moment de l’enquête, de nouvelles saveurs ou recettes et 56 % souhaitent s’adapter aux nouvelles tendances et aux concepts à la mode. Enfin, 47 % d’entre eux sont à la recherche de nouveaux produits. Ces derniers, du moins pour 56 % d’entre eux, sont conscients que l’innovation représente une vraie nécessité.
    Avec 33 000 points de vente au total recensés en France fin 2011, soit plus du double qu’en 2003 (11 500), les responsables des établissements de vente à emporter se doivent en effet de réagir puisque 38 % d’entre eux ont eu à pâtir d’une baisse de fréquentation sur le premier trimestre de cette année. Sur la même période de l’an dernier, le recul n’était avéré que dans 19 % des cas. De plus, 31 % des restaurateurs de ce secteur ont pu constater un recul de la valeur du panier moyen de leurs clients.
    En termes d’attentes et de comportement du consommateur, la priorité de ces derniers est de manger rapidement. C’est en tout cas l’opinion de 60 % des restaurateurs interrogés. Ces derniers estiment à 53 % que la deuxième priorité de leur clientèle est de réaliser des repas sains et équilibrés. Enfin, ils sont 43 % à penser que l’essentiel pour leurs clients est de bénéficier d’une offre économique.