Fermer
Secteurs / Activités

    Virtuel Center cible les centres commerciaux

    Virtuel Center a ouvert, mi-décembre 2019, une quatrième unité dans l’Aube, et veut multiplier les ouvertures dans les centres commerciaux.

    Virtuel Center VannesAprès Paris en 2018, puis Vannes et Chambly courant 2019, Virtuel Center s’est installé, en décembre, à proximité du centre historique de Troyes (Aube). À la tête du nouveau centre, Agnès Ciglia, la nouvelle concessionnaire, est une ancienne mère au foyer, qui a décidé de reprendre sa carrière en main en se lançant sur ce marché novateur. Après un mois d’exercice, elle est très confiante sur l’attractivité de l’activité : « Les personnes qui se rendent au centre sont très curieuses du concept et des différentes expériences. Une fois qu’elles les ont testées, elles veulent recommencer ! C’est encourageant pour la suite de l’aventure. » Sur ses 300 m², le centre offre la possibilité de choisir parmi de nombreuses activités, selon son budget, ses goûts et son âge (à partir de 8 ans) :

    • deux simulateurs racing pour piloter une voiture de Formule 1 sur de circuits du monde entier ;
    • huit cabines d’immersion pour partir à la découverte de l’espace, visiter des monuments, etc. ;
    • deux attractions VR pour embarquer à bord de montagnes russes, descendre des pistes de ski… ;
    • un flipper vintage avec une cinquantaine de versions à découvrir sur l’écran ; une borne d’arcade vintage proposant environ 300 jeux.

    Ces expériences peuvent être vécues en solo, à deux, en famille, en groupe, pour fêter un anniversaire, pour des compétitions d’e-sport ou encore des animations événementielles.

    Virtuel Center veut en particulier se développer en direction des centres commerciaux. S’y implanter exige des moyens financiers importants (250 000 et 400 000 euros) et les emplacements y sont plutôt rares. Toutefois, touchés par une certaine perte d’attractivité, ceux-ci tendent à remettre en cause les attributions des locaux aux institutionnels habituels (prêt-à-porter, restauration rapide…) et, dans le but de prolonger la présence des clients sur place notamment, privilégient l’installation de restaurants traditionnels et d’activités de loisirs, à qui ils proposent des conditions avantageuses. Pour s’installer sur des surfaces de 250 à 400 m², l’enseigne recherche des entrepreneurs investisseurs prêts à se lancer dans les Yvelines, en Hauts-de-Seine, en Côte d’Or et dans le Nord, où des locaux sont prêts à les accueillir. Le réseau vise un rythme d’une dizaine d’ouvertures par an.

    65 000 €
    Apport personnel
    14 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur VIRTUAL CENTER

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise VIRTUAL CENTER