Candidats à la franchise : démarrez accompagnés

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Candidats à la franchise : démarrez accompagnés

Dernière mise à jour le 1 mars 2017

L’assistance fournie par la tête de réseau dans la mise sur pieds de votre projet constitue un point fort de la franchise. Elle n’a pas, pour autant, vocation à remplacer vos démarches d’entrepreneur.

Ouverture : un moment crucial

Si le candidat a validé toutes ces étapes, et après qu’il ait suivi sa formation initiale (20 jours en moyenne selon notre enquête) vient un jour le grand moment du lancement effectif de son activité : ouverture du point de vente ou premiers rendez-vous, dans le cas d’un métier de services. « C’est la pire journée que va vivre le franchisé ! », annonce sans pincettes la consultante. « Soit ce sera le coup de feu, difficile à gérer quand on n’est pas rôdé. Soit la boutique restera vide ou presque, et ce sera la déprime… Idem dans les services où l’entrepreneur sera sans doute dans ses petits souliers pour ses premiers contacts avec des prospects », décrit-elle. « Un moment clé, quoi qu’il en soit. Et durant lequel le franchisé doit être épaulé par sa tête de réseau », estime Pascale Bégat (photo).

Il semble que la majorité l’est. Interrogées par Franchise Magazine, 263 enseignes sur 385 déclarent dépêcher un animateur auprès de leurs franchisés pour leur ouverture, 26 pas d’animateur mais du personnel supplémentaire en soutien et 96 un animateur et du personnel. « Dépêcher un animateur sur place pour le lancement du franchisé n’est pas une obligation. Pour autant, cela reste un grand classique », confirme Gaëlle Toussaint-David.

FINANCEMENT FM 2017 RECTANGLE
Financez votre projet