Fermer
Secteurs / Activités

    Centre de bien-être

    Dernière mise à jour le 14 janvier 2009

    Bonjour,
    Quelle structure juridique prendre pour une création d’un centre de bien-être abordable pour tous, avec des prix attractifs ?
    Faut-il plutôt faire appel à un centre de gestion agrée ou directement appel à un cabinet de gestion ?
    10 000 euros de droits d’entrée vous semblent-ils justifiés pour vendre le savoir-faire d’une enseigne pas connue et qui n’a qu’un seul magasin de bien-être sur Paris (système de matelas relaxant importé par un monsieur qui en a l’exclusivité sur la France, pierre chaudes qui massent le dos mécaniquement) ? Cela me semble beaucoup : et vous ?
    Ce franchiseur n’a pas de notoriété en France, mais son magasin pilote est bien placé, l’idée est intéressante et abordable avec du petit prix correspondant à l’idée de la crise.

    Par myriam, le 14 janvier 2009

    Réponse de Philippe TOUGERON
    Expert-comptable, Soregor, TGS France, spécialiste de la franchise et du commerce organisé.

    Bonjour Madame,

    En matière de structure juridique la SARL à associé unique (EURL) me semble la structure la mieux adaptée sur la base des éléments que vous indiquez. L’EURL permet en effet de protéger vos biens personnels (sous réserve toutefois des garanties bancaires) et de faire un choix entre l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés.
    L’entreprise individuelle peut également être envisagée si vous avez peu de biens à protéger.
    Pour votre suivi en matière de comptabilité et de gestion, il est préférable de faire appel à un cabinet d’expertise comptable. L’expert comptable est le meilleur professionnel pour vous assister dans votre création et votre développement.
    Quant au droit d’entrée de 10 000 €, je peux difficilement me prononcer sans savoir à quoi il correspond (formation, détail du savoir faire, assistance à l’ouverture, communication etc….). Au jour d’aujourd’hui la moyenne des droits d’entrée est de 16 000 €. On peut donc penser que le montant de 10 000 € se justifie par la jeunesse du réseau. Cette somme me semble plutôt cohérente mais une analyse complémentaire s’impose.

    Philippe TOUGERON
    Expert Comptable
    Consultant Adventi Franchise

    Voir la fiche

    Lire d'autres questions posées a nos experts :

    Comment obtenir un contrat de franchise type ?
    Postée le : 18 juillet 2019
    Bonjour, Le contrat de franchise un document interne au franchiseur qui évolue sans cesse avec le temps. Pour l’obtenir vous devez faire acte de candidature…
    Comment me renseigner sur la franchise Couscous Party ?
    Postée le : 15 juillet 2019
    Bonjour Fathia, La franchise Couscous Party s’est spécialisée dans la fabrication et la vente de couscous sur les marchés, les salons, lors de soirées chez…
    Concédant, concessionnaire : qui est responsable en cas de défaillance ?
    Postée le : 8 juillet 2019
    Bonjour, Je comprends à la lecture de votre mail que vous vous interrogez sur la responsabilité de la tête de réseau (en l’occurrence, un concédant)…
    Franchise gratuite dans l’hôtellerie : laquelle choisir ?
    Postée le : 5 juillet 2019
    Bonjour, Je n’ai pas connaissance de franchise d’hôtellerie “gratuite” mais certaines enseignes réclament des droits d’entrée relativement réduits ; je ne saurais trop vous déconseiller…
    Franchiseur ou franchisé : qui doit faire l’étude de marché ?
    Postée le : 4 juillet 2019
    Chère Madame, La Loi impose au franchiseur de remettre au futur franchisé une “présentation de l’état du marché national et du marché local”, et non…