Fermer
Secteurs / Activités

    Un cadre de fonctionnement clair

    Dernière mise à jour le 12 mars 2021

    Il est acquis que, pour emprunter la voie de la franchise, « les qualités traditionnelles que l’on doit développer en premier sont celles d’un entrepreneur, à savoir, d’abord, l’optimisme et la persévérance », affirme Christine Molin, présidente de CMC, société de conseils en stratégie et organisation de réseaux commerciaux. Soit deux vertus « indispensables, poursuit-elle, pour bien manager ses équipes et assurer, en tant que chef d’entreprise, une bonne gestion de son affaire. »

    « Les franchisés offrent souvent des profils de personnes équilibrées, femmes et hommes d’action, qui aiment s’épanouir dans un cadre, avec des règles de fonctionnement claires et un mode opératoire qui a fait ses preuves », relève, pour sa part, Franck Berthouloux, consultant et coach certifié au sein du cabinet d’audit et de conseils TGS France. « Mais attention, prévient-il, ils ont aussi besoin d’autonomie dans leur quotidien. Par conséquent, la posture des animateurs au sein des réseaux ne doit pas être directive. Le franchisé est convaincu d’une chose : c’est en forgeant que l’on devient forgeron. Pour résumer : plus il est dans la pratique, et plus il excelle au quotidien dans le fonctionnement et le développement de son affaire. »

    L’aventure en franchise, pour l’entrepreneur, c’est aussi, est-il unanimement rappelé par les experts, de l’écoute, du partage et donc des échanges, aussi bien avec son franchiseur qu’avec ses clients. « Soit des conditions indispensables pour bien s’inscrire dans le concept de l’enseigne et bien l’appliquer au quotidien », rappelle Christine Molin. C’est finalement cette idée, pour reprendre les mots de Franck Berthouloux, « de l’indispensable dimension collective que doit déployer la franchise. »

    Christine Molin, présidente de CMC, société de conseils en stratégie et organisation de réseaux commerciaux« Les qualités traditionnelles que l’on doit développer en premier sont celles d’un entrepreneur, à savoir, d’abord, l’optimisme et la persévérance. »

    Christine Molin