Fermer
Secteurs / Activités

    Atol s'engage contre les délocalisations - Brève du 5 mars 2007

    Dans une lettre ouverte adressée aux députés, la coopérative Atol souhaite « alerter les pouvoirs publics sur l’importance et l’urgence de conduire, derrière une économie responsable, une véritable stratégie industrielle de re-localisation ». Les opticiens annoncent ainsi la mise en danger de pans entiers de l’économie française (textile, habillement, biens de consommation Hi-Tech…). « Délocaliser ne touche pas uniquement les fermetures des lieux de production : c’est également l’arrêt de mort des sous-traitants, des fournisseurs locaux, détenteurs d’une main d’œuvre qualifiée et d’un savoir-faire unique » explique la missive.
    Pour étayer son propos, la coopérative a fait réaliser un sondage auprès de l’institut Ipsos qui montre que « plus de 60 % des Français se disent prêts à acheter un équipement optique produit en France même si les prix restent plus élevés ».
    Via cette lettre ouverte, les opticiens « alertent aujourd’hui les pouvoirs publics pour les inciter à légiférer sur ce thème et étudier avec eux des solutions concrètes pour enrayer ce phénomène massif, pour rendre, demain, ses lettres de noblesse au  “Made in France” ».
    Rappelons qu’Atol a récemment re-localisé son centre de logistique sur Dijon, faisant ainsi revenir sur le territoire français une partie de sa production jusque-là confiée à la Chine.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ATOL

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ATOL
    Consultez l'Indicateur de la Franchise