Fermer
Secteurs / Activités

    Autovision monte en gamme

    Autovision, numéro 2 français du contrôle technique avec 1 032 centres, a décidé de miser sur la qualité pour gagner de nouvelles parts de marché.

    Il existe à ce jour en France près de 6 200 centres de contrôle technique automobile. C’est presque un millier de plus qu’il y a cinq ans, époque où déjà l’on frôlait, de l’avis de plusieurs spécialistes, la saturation. Pour continuer de gagner des parts de marché dans ce contexte, Autovision, deuxième réseau du secteur en nombre de centres (1 032 au 1er octobre) derrière Dekra-Norisko, a décidé de jouer la carte de la montée en gamme.
    “Sur le marché très concurrentiel du contrôle technique, l’attractivité des centres est le principal outil de conquête. Offrir aux clients des centres une image rassurante et de professionnels est nécessaire pour se démarquer”, explique l’enseigne. D’où un programme de modernisation du réseau, baptisé “Ordre et Propreté”. Et dont l’objectif est de donner aux clients l’impression de se sentir, quand ils pénètrent dans un centre, plutôt dans un “laboratoire” que dans un atelier.

    Vers une image plus homogène du réseau

    Des réunions régionales sont programmées pour sensibiliser les affiliés de la chaîne à cette évolution. Ils sont ensuite invités à revoir les peintures, le mobilier et l’aménagement de leurs zones d’accueil. Dans la continuité du programme, l’enseigne a lancé les Trophées “Qualité du Réseau”, afin de “récompenser  les centres les plus impliqués et d’apporter une motivation supplémentaire” à ses adhérents.
    Autovision a parallèlement dévoilé son nouveau site Internet. Plus “clair”, plus “fluide”, très orienté grand public, il permet à l’internaute d’aller vite à l’essentiel : la recherche d’un centre puis la prise de rendez-vous on en ligne. Et propose aussi une page personnalisée pour chaque affilié, sur laquelle celui-ci peut afficher infos pratiques, conseils ou bons plans.
    “La qualité de la relation client liée à l’attractivité de l’enseigne est un message qui fait son chemin dans l’esprit des affiliés. Nous avons tous intérêt à afficher une image forte d’Autovision, amplifiée par plus de 1 000 centres homogènes”, commente Hervé de Labriffe, directeur général du réseau de contrôle technique.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur AUTOVISION

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise AUTOVISION