Fermer
Secteurs / Activités

      Bilan 2015 et projets pour 2016 : les réseaux du commerce indépendant organisé gardent le cap - Brève du 9 février 2016

      Brève
      9 février 2016

      Après avoir inauguré 4 500 unités en 2015, les réseaux du commerce indépendant organisé prévoient d’ouvrir 6 200 nouveaux points de vente en 2016. Autant d’opportunités pour les candidats à la création d’entreprise sous enseigne.

      Elle plie, mais ne rompt pas. Battue par les vents de la conjoncture, la franchise résiste, agile et résiliente. C’est ce que montre notre enquête, menée il y a quelques semaines auprès de 460 têtes de réseaux. Interrogées quant à leurs performances et à leurs projets, celles-ci déclarent avoir ouvert quelque 4 500 nouvelles unités en franchise (ou concession, affiliation, coopérative, licence de marque) entre octobre 2014 et octobre 2015. Et prévoient 6 232 implantations supplémentaires en 2016, soit une moyenne de 13,6 par chaîne.
       

      60 % de réseaux en progression

      Avec une moyenne de 30,1 ouvertures (ou ralliements) par enseigne, le créneau des agences immobilières avec pignon sur rue a été le plus prolifique, en 2015. Viennent ensuite les secteurs de l’automobile, dans lequel les chaînes ont en moyenne ouvert 14 unités chacune, des solderies (12,7) et de la beauté/bien-être (9,5). Puis les services à la personne (8,6), la restauration rapide (8,5), les loisirs (8) et la rénovation de l’habitat (7,8).

      A l’opposé, les enseignes ont peu ouvert en 2015 dans la mode et l’habillement (4,3 créations par réseau) la restauration à thème (4,5), les services aux entreprises (4,6) et l’ameublement-décoration (5,4). L’hôtellerie, le commerce alimentaire et les services aux particuliers s’affichent eux en milieu de tableau, avec entre 6 et 7 créations en moyenne par réseau.

      Mais des franchises ont aussi baissé le rideau, ou en tous cas fait tomber leur enseigne, l’année dernière, pondérant ces créations et impactant la progression nette de la taille des réseaux. Ainsi, les 315 chaînes dont nous avons pu suivre l’évolution entre 2014 et 2015 n’ont ensemble gagné “que” de 1 416 unités au total sur la période, soit l’équivalent de 4,5 unités chacune. Parmi elles, 193 (60 %) ont continué de grandir, tandis que 122 ont stagné ou reculé. 
       

      Les secteurs qui avancent…

       
      Avec 199 points de vente supplémentaires, le commerce alimentaire est le secteur qui a le plus progressé en 2015. Une expansion tirée par la diététique (Naturhouse, Dietplus…) et le bio (La Vie Claire, Biocoop…). Les bonnes performances des locomotives Optical Center, Générale d’optique, Beauty Success ou encore Body Minute permettent au créneau de la beauté de prendre la deuxième position du classement, avec 175 unités gagnées. La rénovation de l’habitat continue de construire en franchise (concession ou licence de marque), avec 130 unités de plus. Tout comme le secteur du fast food, où ont brillé par leur dynamisme plusieurs spécialistes du bagel, et celui des restaurants grils (Courtepaille, La Boucherie, Memphis Coffee…). Notons, enfin, les bonnes performances de la remise en forme (L’Orange Bleue, Keep Cool, Fitness Park…), des services d’entretien de la maison (Shiva, Free Dom, Help Confort…) et des solderies (Centrakor, Marché aux Affaires…) restés très actifs l’année dernière.
       

      … Et ceux qui souffrent

       
      A l’opposé, plusieurs activités ont souffert sur la période. Pour la première fois, l’achat-vente est en repli. Les spécialistes de la presse ont aussi vu leur parc global se contracter, tout comme les acteurs de la location auto et de la fleur. Et ce sans parler du prêt-à-porter (surtout mixte) et de la puériculture. Boulangers et chocolatiers se maintiennent mais n’ont guère fait d’étincelles. Pas plus que le conseil aux PME et le multi-services à la personne.
       

      6 232 projets d’ouvertures en 2016

      Si quelques-unes préfèrent jouer la carte de la prudence en n’affichant pas d’objectifs précis de développement pour 2016, la plupart des enseignes garde moral et ambition. Ensemble, les 460 enseignes qui ont participé à notre enquête envisagent ainsi d’ouvrir 6 232 nouvelles adresses en franchise (ou concession, affiliation, licence de marque, coopérative…) cette année, ce qui correspond à une moyenne de 13,6 chacune (soit un peu plus d’une par mois). C’est davantage qu’elles n’en projetaient en 2015 (5 825).

      C’est dans la beauté/bien-être que les enseignes sont les plus ambitieuses, avec pas moins de 806 projets annoncés. Le commerce alimentaire prévoit lui aussi d’être fécond, avec 512 ouvertures visées. Et l’automobile n’est pas en reste, qui programme 450 inaugurations. Devant la restauration à thème (371) et la restauration rapide (352).

      Les secteurs de l’ameublement-décoration (hors solderies), des services aux entreprises et de l’hôtellerie se montrent beaucoup plus mesurés dans leurs prévisions, et offrirons moins d’opportunités de créations en franchise en 2016.