Fermer
Secteurs / Activités

    Cessions de réseaux et changements d'actionnaires ont marqué l'été de la franchise - Brève du 29 août 2007

    Pas de trêve estivale pour la franchise qui a enregistré, sur la période juillet-août, rachats de réseaux et changements d’actionnaires, succès et dérapages …

    En vente depuis quelques mois, plusieurs enseignes ont trouvé preneur. Dans l’équipement de la maison, Mobis (15 concessionnaires affiliés et une expansion en stand by) a rejoint le groupe Maxiam (plus de 300 magasins). Tandis que  Façonnable était, pour 153 millions d’euros, reprise par des financiers libanais. Distribuée dans plusieurs centaines de magasins, dont 78 boutiques à son nom dans le monde, la marque haut de gamme, ouverte à la franchise depuis un an en France, devrait ainsi trouver un nouveau souffle. A une autre échelle, la chaîne de fitness en 30 minutes pour femmes O’Sport créée en 2005, a également changé de propriétaire, suite aux tensions survenues entre le fondateur et ses premiers franchisés.

    En vedette cet été, d’autres cessions sont en cours : la Caisse d’Epargne, qui contrôle déjà, via Nexity, deux grands réseaux de franchise immobilière, s’intéresse à Meilleurtaux.com, pour son site internet et son réseau d’agences (dont plusieurs dizaines de franchises). Les discussions doivent durer jusqu’au 17 septembre…Quant au groupe britannique Kesa, également propriétaire de Darty, il est toujours vendeur de son enseigne But (240 magasins dont 130 franchises en France).

    Confirmant l’intérêt que portent les fonds d’investissement aux réseaux du commerce indépendant organisé, CIC LBO Partners est devenu l’actionnaire majoritaire de la société d’habillement Sinéquanone. Objectif : passer de 60 à 150 magasins en France par l’ouverture, dans un premier temps, de succursales.
    Dans deux autres réseaux, qui n’en sont pas à l’entrée de leurs premiers fonds au capital, 5 à Sec et Cartridge World (monde), le management vient de renforcer ses positions à l’occasion d’un changement de partenaires financiers. Avec pour but là aussi d’accélérer le développement et d’accroître les parts de marché. 

    Mouvements encore au capital de Du Pareil au Même. Remplacés pour l’instant par plusieurs investisseurs, les fonds d’investissement jusqu’ici actionnaires de référence de DPAM, sont sortis cet été, créant les conditions de nouvelles modifications du périmètre. D’autant que, sur un créneau du prêt-à-porter enfant en voie de concentration, l’enseigne (qui compte une centaine d’affiliés) s’est bien redressée, annonçant récemment des chiffres séduisants. Toujours prête à racheter d’autres réseaux, elle pourrait à son tour être croquée sur le marché boursier.

    Tous ces changements de mains se déroulent pour la franchise dans un contexte favorable. Après une bonne année 2006, plusieurs réseaux ont réalisé un premier semestre 2007 satisfaisant. C’est le cas, par exemple, de Ada, Bois & Chiffons ou Fly.
    Mais si le mois d’août a été également fructueux en termes de développement pour une enseigne comme Intersport, quelques nuages se sont accumulés pour d’autres. Après Physiomins en juin et Pronuptia, c’est maintenant The Athlete’s Foot, que ses franchisés abandonnent…

    L’été de la franchise n’a pas échappé aux orages.