Fermer
Secteurs / Activités

    Charles Dauman, directeur général Shiva - Interview du 1 août 2012

    Notre objectif est de multiplier par 3 le nombre d’agences à l’enseigne, pour atteindre 140 à 150 unités en France fin 2015.

    Vous avez rejoint Shiva en tant que Pdg il y a un peu plus d’un an : quels sont vos objectifs de développement en franchise et quels moyens humains comptez-vous mettez-vous en œuvre pour les atteindre ?
    Nos objectifs sont de multiplier par 3 le nombre de points de vente et le chiffre d’affaires, pour atteindre 140 à 150 unités en France fin 2015 et réaliser l’ambition de Shiva : être le n°1 sur le marché de l’entretien de la maison. Filiale à 100 % d’Acadomia, leader du soutien scolaire à domicile, Shiva, créée en 2002 et développée en franchise depuis 2005, est un des axes majeurs de croissance pour le groupe.
    La 64ème agence à l’enseigne a ouvert fin juin à Charenton (94) et notre objectif à fin 2012 est d’en regrouper au moins 70, avec 20 à 23 nouveaux points de vente franchisés implantés dans l’année, malgré le contexte économique, qui n’est pas des plus faciles. Dix personnes à plein temps sont chargées d’accompagner nos 55 points de vente franchisés : 4 animateurs réseau, 2 développeurs régionaux, 2 responsables communication/marketing et 2 responsables développement.
    Nous avons par ailleurs signé en juin dernier un accord avec Pôle Emploi, après avoir mené des tests dans 4 régions : cet accord national pour 3 ans, le premier dans les services, porte sur l’organisation d’ateliers sur la franchise qui ont déjà permis à de candidats à la création de monter leur entreprise.

    Quels profils de franchisés souhaitez-vous recruter en priorité ? Sur quels critères se fonde votre politique d’implantation ?
    Nos franchisés sont plutôt des cadres moyens à supérieurs, autonomes dans leur domaine, qui ont managé des équipes et viennent à la franchise pour gagner du temps. Parmi nos franchisés, figurent un ancien dg de Lexmark France, un ancien dg de Locarchive et un ancien DAF d’une grande entreprise du Sud de la France, que nous avons aidés à rebondir. Mais nous aidons aussi de plus en plus de trentenaires à entreprendre, sans nous arrêter à l’âge de nos candidats.
    Nous obligeons nos franchisés à disposer d’une une vitrine visible et accessible dans leur ville, sur un emplacement de qualité, pour nouer une relation de confiance et de proximité avec leurs clients et leurs intervenants. Nos franchisés rayonnent sur un territoire de 10 à 15 km autour de cette agence, et 8 d’entre eux exploitent plusieurs agences (de 2 à 4).
    Notre modèle de franchise multi-agences permet à chaque franchisé de se développer « en étoile » et d’élargir de 10 à 15 km son rayon d’action, en mutualisant le recrutement et la formation de ses intervenants et en ouvrant des « satellites » autour de son agence principale. Cela permet aussi à quelqu’un qui était cadre supérieur de retrouver ses salaires au bout de 3 à 4 ans, à condition d’ouvrir une 2ème, puis une 3ème agence.

    Comment évolue votre chiffre d’affaires sous enseigne ? Et celui de vos franchisés ? La conjoncture et le contexte politique pèsent-ils sur votre activité ?
    Sur notre exercice 2012, nous visons, en gros, 40 % de croissance de notre chiffre d’affaires, soit 27 à 28 M€ de facturation. A fin juin, nous étions sur une croissance de 36 %, compte tenu des difficultés liées aux élections, à la crise etc. Notre objectif est d’atteindre 35 à 37 M€ de facturation en 2013, puis 100 M€ à terme.
    Nous ne connaissons pas la crise pour le moment, car il existe un vrai besoin sociodémographique pour entretenir la maison, même si les aides fiscales devaient diminuer un peu. Nos franchisés les plus anciens ont toujours connu une croissance à deux chiffres, car notre modèle financier est basé sur la récurrence et la fidélisation des clients et des employés.
    Le CA moyen en vitesse de croisière, en année 3 ou 4, est compris entre 500 et 600 000 € par an. Comme ils exercent en tant que mandataires, nos franchisés gagnent entre 1 et 1,50 € de plus (par heure) que s’ils étaient prestataires.

    20 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur SHIVA

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise SHIVA
    Consultez l'Indicateur de la Franchise