Fermer
Secteurs / Activités

    Claude Jantet, président

    Nous implanter au sein de retail parks va nous permettre de toucher un nouveau segment de clientèle

    Vous avez inauguré, cette année, plusieurs magasins Carré Blanc sur des sites commerciaux de périphérie. Ce type d’emplacements est-il compatible avec l’image et le positionnement de votre enseigne ?
    Il l’est dans la mesure où nous ne nous installons qu’au sein de complexes architecturaux valorisants. Notre enseigne n’a pas sa place dans ces ensembles de “boîtes” qui constituent les entrées de ville. En revanche, le concept des retail parks nous paraît tout à fait adapté à son positionnement. Nous y implanter va nous donner la possibilité de toucher un nouveau segment de clientèle, réfractaire aux centres villes. Et nous permettre de déployer notre concept sur de plus grandes surfaces -250 m² en moyenne- avec une mise en scène et un merchandising plus marqués. Nous disposons déjà de plusieurs unités sur ce modèle, notamment au sein du centre Metzanine, à Metz, du Family Village des Hunaudières, au Mans et dans le centre commercial francilien Domus, spécialisé dans l’équipement de la maison. Nous prévoyons par ailleurs d’inaugurer prochainement deux autres magasins grand format, dont un en franchise, à Gap. Et visons la quinzaine d’unités sur ce modèle à l’horizon 2010.

    Quels sont vos autres projets en France ? Allez-vous, notamment, poursuivre vos implantations en centre-ville ?
    Nous menons, depuis plusieurs mois, un chantier très important de transformation de nos points de vente (165 dont 135 en franchise). Il était devenu urgent d’en modifier le concept, afin de montrer que notre marque savait évoluer avec son temps. Douze boutiques ont récemment adopté notre nouvelle charte. Et la totalité de notre parc devrait s’y être conformée d’ici 2 ans. Parallèlement, nous poursuivons les ouvertures de magasins en pied d’immeubles de centre-ville, notre terrain d’expansion historique. Des unités ont été inaugurées ces dernières semaines à Nantes et Dijon. Une autre devrait suivre, bientôt, à Strasbourg.

    Vous annoncez par ailleurs un programme ambitieux de développement à l’international. Quelle en est précisément la teneur ?
    Nous avons fait de notre développement à l’international l’une de nos grandes priorités pour les années à venir. Carré Blanc dispose déjà de 52 points de vente à l’étranger, notamment en Pologne, en Ukraine, en Belgique, au Portugal, au Maroc, au Liban ou en Chine. Nous souhaitons aller beaucoup plus loin, en privilégiant une expansion par le biais de la master franchise. Nous venons de signer un contrat de ce type avec un industriel italien (Ndlr : Ith, filiale du groupe Ruggieri Holding), qui prévoit un plan massif d’une centaine d’ouvertures dans la péninsule d’ici 5 à 7 ans. Nous nous apprêtons par ailleurs à pénétrer le marché russe, en partenariat là encore avec un puissant groupe local, à qui nous avons confié la mission d’y inaugurer une soixantaine d’unités sur tout le territoire. La première verra le jour à Saint-Pétersbourg, en juin 2009.

    70 000 €
    Apport personnel
    12 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur CARRE BLANC

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise CARRE BLANC Trouvez votrelocal