Fermer
Secteurs / Activités

    Commerce spécialisé : embellie relative en avril, surtout en équipement de la personne - Brève du 28 mai 2013

    Grâce au rattrapage de l'équipement de la personne par rapport à avril 2012, l'ensemble du commerce spécialisé a vu son activité repartir en légère hausse en avril 2013. La tendance en cumul sur les 4 premiers mois de l'année reste toutefois négative.

    A défaut d’embellie pour l’économie française, c’est le commerce spécialisé qui a vu l’horizon se dégager légèrement en avril dernier, selon l’enquête de panel mensuel de la fédération Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).
    L’activité du commerce spécialisé s’est en effet ressaisie, en finissant le mois à +3,2 %, à périmètre comparable. Une embellie toute relative, reconnaît Procos, car elle se réfère à un historique très défavorable : -8,2 % en avril 2012 par apport à avril 2011.

    Les commerces de centre-ville font mieux que la périphérie

    “Aidés par le retour d’un climat plus clément à partir de la seconde décade du mois”, les commerces de centre-ville affichent les hausses les plus importantes : +5 % pour les boutiques sur rue, +3,7 % pour celles situées en galerie marchande de centre-ville. Plus en retrait, le commerce de périphérie ressort lui aussi en positif : + 2,6 % pour les moyennes surfaces, + 2,5 % pour les boutiques de centres commerciaux.

     

    Progressions à deux chiffres en équipement de la personne

    Parmi les secteurs d’activités étudiés par Procos, l’équipement de la personne se détache avec “de fortes voire de très fortes progressions (à deux chiffres), aussi bien en centre-ville qu’en périphérie”. L’alimentaire spécialisé et l’hygiène-beauté-santé “progressent aussi, mais plus modérément”. Tandis que l’équipement de la maison ou les loisirs “restent en revanche en négatif”.
    Au final, “la bonne orientation de l’ensemble du commerce spécialisé doit beaucoup au rattrapage de l’équipement de la personne dont les résultats avaient été catastrophiques en avril 2012″, constate Procos. De fait, malgré ce léger rebond, l’activité en cumul sur quatre mois reste en orientée à la baisse à -2,1 %.

    A lire aussi sur le sujet :
    – En mars, le commerce spécialisé ne s’est pas relancé
    – Le commerce spécialisé a mal fini 2012
    – La production de nouveaux espaces commerciaux s'essouffle selon Procos
    – Le commerce spécialisé à la peine
    – Les enseignes Procos face à la flambée des loyers commerciaux