Fermer
Secteurs / Activités

      Didier Papaz, président-directeur général du groupe - Interview du 29 avril 2009

      Nous sommes là pour répondre aux inquiétudes des adhérents et prouver la solidité du groupement Optic 2000

      Le groupement coopératif Optic 2000 vient d’annoncer ses résultats pour l’année 2008. Etes-vous confiant pour 2009 en termes d’activité et de développement ?
      Les magasins à l’enseigne Optic 2000 et ceux de notre centrale d’achat Gadol ont réalisé un chiffre d’affaires de 900M€ en 2008, soit une croissance de +2,4% par rapport à 2007. Concernant le réseau Optic 2000, le chiffre d’affaires moyen par magasin est en baisse de 1,8%, à 527 000€. Sur le premier trimestre 2009, nous sommes à environ -1% avec de fortes disparités entre les différentes unités.
      Au 1er avril 2009, le groupement recensait au total 1720 points de vente dont 1161 unités Optic 2000 en France, 42 en Suisse, 117 magasins à l’enseigne Lissac, 180 pour la chaîne Audio 2000 ainsi que 229 indépendants affiliés à Gadol. Au 31 décembre, nous avons établi une projection à 1787 magasins.
      Pour l’enseigne Optic 2000, il est vrai que 3,82% des magasins nous ont quitté en 2008 et 1,82% en 2009, soit près de 50 unités, essentiellement suite à l’imposition du système informatique unifié. Mais dans le même temps, 70 nouvelles unités ont vu le jour et nous devrions enregistrer un solde net de +25 magasins en fin d’année, en comptant 2008 et 2009.

      Quels sont vos grands axes stratégiques pour faire face à la maturité avancée du marché de l’optique et à la conjoncture ?
      La priorité pour gagner des clients est de s’associer avec les complémentaires santé qui participent à hauteur de 50% des dépenses d’optique en France. L’objectif consiste à passer des accords et à mettre en place des partenariats privilégiés afin de proposer notamment le tiers payant aux clients de ces complémentaires – nos clients communs – ainsi que des avantages de services ou de tarifs comme la garantie d’une transparence dans la facturation ou la simplification des procédures administratives.
      Grâce à notre système informatique unifié, nous installons des flux dématérialisés entre nos magasins et les complémentaires de façon à gagner une part importante de productivité et à traiter des contrats pour l’ensemble du réseau. Aujourd’hui, nous avons une couverture proche des 30 millions d’assurés pour lesquels nous avons passé des accords. Les assureurs sont rassurés de voir face à eux un groupe qui parle d’une seule voix et présente le réseau de distribution d’optique le plus dense en France. Cela leur permet de proposer aux clients de la proximité. On se rend compte aujourd’hui, dans l’optique comme dans d’autres secteurs, que les consommateurs recherchent de plus en plus cette proximité. Avec notre fort maillage, nous la leur offrons.

      Sentez-vous malgré tout de l’inquiétude chez vos adhérents et quelles réponses leur apportez-vous ?
      Les temps sont durs, les marges ont tendance à diminuer. Il y a des inquiétudes au sein du réseau. Nous sommes là pour y répondre et démontrer notre solidité. Un des points clés du plan stratégique que j’ai mis en place à mon arrivée à la tête d’Optic 2000 (ndlr : en 2006) était de passer d’une centrale de communication à une centrale de gestion et d’être beaucoup plus interventionniste sur les affaires, pour le bien des adhérents et de la coopérative. On fournit désormais un document d’analyse financière à chaque adhérent, une force d’animateurs réseaux travaille sur cette base là. Nous sommes passé à du conseil en gestion pour aborder et traiter les aspects juridiques et fiscaux que doivent connaître nos opticiens qui ne sont pas forcément formés pour cela. Actuellement, nous complétons ce dispositif en dressant un état des lieux des magasins les plus fragiles et pour lesquels nous pouvons être amenés à prendre des décisions, jusqu’à une exclusion de l’enseigne. Heureusement, le cas ne se présente que 5 à 6 fois par an, ce qui est peu de choses pour un réseau de plus de 1000 unités.

      100 000 €
      Apport personnel
      7 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur OPTIC 2000

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise OPTIC 2000
      Consultez l'Indicateur de la Franchise