Fermer
Secteurs / Activités

    Isabelle Baraille, Responsable Ressources Humaines Mobivia - Interview du 8 avril 2013

    Norauto devrait passer la barre des 100 franchises en France avant la fin de 2013.

    A l’automne 2011, le groupe Mobivia décidait de passer l’ensemble des franchises Maxauto sous son enseigne phare Norauto. Que s’est-il passé pour le réseau depuis ?
    Notre pôle franchise sort en effet d’une période particulièrement riche. D’octobre 2011 à juin 2012, le réseau Maxauto français est passé sous la bannière Norauto. Une transition menée sans difficultés, puisque la très grande majorité de nos franchisés existants a accepté de signer le nouveau contrat.
    De septembre 2012 à janvier 2013, nous sommes passés à la seconde étape : changer l’informatique du réseau pour le “connecter” à celui de Norauto. Le changement a été plus compliqué, mais grâce à l’implication de nos cadres de terrain et à des sessions de formations organisées dans nos succursales, il s’est finalement soldé par un succès.
    Nos franchisés ont ainsi désormais accès à de nouvelles prestations comme le pare-brise, la carte grise, l’entretien des flottes ou encore la mobilité. Et voient arriver dans leurs centres des clients qu’ils ne captaient pas auparavant, tout en conservant leurs spécificités. Ce qui devrait encore s’accentuer avec leur implication, prochaine, dans notre stratégie de e-commerce.

    Quelle taille a votre parc aujourd’hui ? Quels sont vos projets en termes de développement en franchise ?
    En 2012, nous avons ouvert 20 nouveaux centres Norauto, dont 10 avec des entrepreneurs indépendants. Notre parc est aujourd’hui de 342 unités en France, dont 90 en franchise. Ils sont à 20 % tenus par des franchisés multi-sites et à 19 % par des couples. Et réalisent un chiffre d’affaires moyen compris entre 1 et 1,5 million d’euros.
    Nous prévoyons encore une dizaine d’inaugurations sous cette forme en 2013, moyennant quoi nous devrions passer la barre des 100 franchises en France avant la fin de l’année. Si nous continuons sur cette tendance, nous arriverons vite à un total de 400 centres autos. Nous verrons alors comment nous envisageons la suite.

    Quels profils de franchisés et quels types d’emplacements recherchez-vous pour nourrir ces projets d’expansion ?
    Nous estimons avoir encore de très belles choses à mettre en place sur de nombreuses villes de 20 000 à 60 000 habitants, notamment dans des zones géographiques à forte expansion démographique. Nous nous implantons en zone commerciale et finançons en général nous-mêmes les murs ; le franchisé s’occupant lui du second-œuvre, de l’équipement et de l’agencement du point de vente. Ce qui nécessite un investissement moyen de 350 000 euros, autrement dit 100 000 euros, environ, d’apport personnel.
    Toutefois, nous avons aussi des solutions pour aider les bons candidats qui ne disposeraient que de 70 ou 80 000 € de fonds propres, notamment à travers un apport de capitaux dans leur société.
    J’ajouterais que si à l’époque de Maxauto, il nous fallait “vendre” notre enseigne, les gens connaissent le concept Norauto et l’apprécient, en général, ce qui facilite grandement notre travail de recrutement.

    100 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur NORAUTO

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise NORAUTO
    Consultez l'Indicateur de la Franchise