Fermer
Secteurs / Activités

    Le réseau Allen Carr en conflit avec son master franchisé

    “Nous nous sommes fait avoir ”, assène Elaine Mahon, vice-présidente de l’association des franchisés du réseau Allen Carr France et directrice du centre de Cannes. “La méthode inventée par Allen Carr pour arrêter de fumer est pourtant très efficace : nous l’avons tous testée et c’est ce qui nous a séduit. Mais notre master franchisé s’est moqué de nous.” L’association des franchisés s’est constituée après que deux des leurs ont été assignés en justice par le master franchisé pour non-paiement de leur redevance.
    “Certains ne veulent plus payer, parce qu’aucune contrepartie n’est donnée aux royalties, qui représentent tout de même 16 % du chiffre d’affaires hors taxes”, défend Elaine Mahon. Parmi les griefs invoqués par le réseau : violation de la loi Doubin (informations mensongères), absence de formation initiale des franchisés, absence totale de savoir-faire substantiel et secret, défaut d’assistance permanente et continue, violation des exclusivités territoriales consenties…
    “Leur stratégie de défense consiste à reporter la faute sur moi, alors que ce sont eux qui ont violé le contrat”, rétorque Erick Serre, le master, qui assure organiser des réunions périodiques auxquelles ses partenaires n’assistent pas. Avant de réclamer l’annulation des contrats et le remboursement des sommes versées, l’association des franchisés va demander la jonction des deux affaires lors de la première audience qui aura lieu devant le tribunal de commerce de Marseille, le 25 octobre prochain. Ce à quoi va s’opposer le master puisqu’ “il s’agit de deux contrats distincts”. Affaire à suivre.