Fermer
Secteurs / Activités

    Patrick Mary, Directeur Commercial Eléphant Bleu - Interview du 17 décembre 2012

    Nous tablons sur une trentaine d’inaugurations en franchise en 2013, essentiellement par ralliement de centres de lavage existants.

    Où en êtes-vous du déploiement des portiques automatiques dans le réseau Eléphant Bleu ? Est-ce une évolution à laquelle adhèrent vos franchisés ?
    Nous avons pour l’heure installé 84 portiques automatiques dans notre réseau français de 460 stations de lavage (dont 386 franchises). Parmi ceux-ci, une soixantaine sont implantés chez des franchisés. Ce qui montre que le concept se promeut parmi nos adhérents. Il y avait évidemment un peu de méfiance, lorsque nous avons lancé le projet en 2008. Notamment parce que l’exploitation d’un portique automatique nécessite de la maintenance, assurée par la tête de réseau, et rend donc le franchisé un peu moins autonome. Mais le modèle gagne peu à peu du terrain parmi nos partenaires existants, rassurés par les retours d’expérience de ceux qui l’ont testé. Quant à nos nouveaux centres, ils mêlent quasiment tous, désormais, haute pression et lavage automatique.

    Quels sont les avantages de cet élargissement de votre offre pour les franchisés ? Et pour la marque Eléphant Bleu en général ?
    Les avantages pour les patrons de centres sont évidents. Un portique automatique permet d’abord de conquérir une nouvelle clientèle, qui ne fréquentait pas nos centres, celle des CSP + “pressées”. Il permet aussi d’augmenter le panier moyen, puisqu’un lavage automatique coûte entre 6 et 9 euros au lieu des 4 à 5 euros de la haute pression. En termes de chiffre d’affaires, le gain potentiel est ainsi de 40 à 60 000 € par an. C’est, enfin, un moyen pour le franchisé d’écraser ses charges.
    Pour l’enseigne Eléphant Bleu, l’enjeu était d’ouvrir ses portes aux investisseurs cherchant un produit complet. C’est chose faite. Avec le lavage automatique d’une part et les centres compacts d’autre part (3 dans le réseau aujourd’hui), nous offrons désormais aux candidats au ralliement une gamme répondant à toutes les attentes et toutes les bourses.

    Le réseau Eléphant Bleu a reculé d’une quinzaine d’unités en 2012. Pensez-vous, grâce à ces évolutions notamment, pouvoir rebondir et reprendre votre croissance ?
    Nous avons, en 2012, été freinés dans notre développement par la conjoncture. Beaucoup de potentiels nouveaux entrants se sont montrés plus frileux que prévu à cause du contexte économique. Mais nous sommes confiants quant à l’arrivée de nouveaux franchisés dans notre réseau en 2013. Nous tablons ainsi sur une trentaine d’inaugurations dans l’année, dont une poignée au format compact.
    Toutes ces créations ou presque se feront par transformation de centres existants, notre cheval de bataille pour lutter contre la rareté du foncier. Une politique grâce à laquelle nous espérons renouer bientôt avec un solde de croissance positif.
    J’ajoute que 2013 sera aussi l’année de la fin du déploiement de notre nouveau concept architectural et visuel, déjà adopté par 90 % de nos membres.

    70 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur ELEPHANT BLEU

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise ELEPHANT BLEU
    Consultez l'Indicateur de la Franchise