Fermer
Secteurs / Activités

    Pour les réseaux de la piscine, la vague ne retombe pas

    Vente, installation, équipement et entretien de piscines ont le vent en poupe : la demande reste forte et atteint de nouvelles régions. Pour y faire face, les réseaux spécialisés recrutent activement.

    Avec plus d’un million de piscines installées, et près de 7 millions de consommateurs potentiels, le marché français semble favorable aux professions de la vente, la construction, mais aussi l’équipement et l’entretien de piscines.

    La France se situe en effet au premier rang européen en nombre de piscines installées, et au troisième rang mondial. Alors que plus d’un million de piscines sont installées en France, près de 7 millions de consommateurs prévoient de s’équiper à moyen terme. En progression annuelle de 10 %, le chiffre d’affaires du secteur a dépassé 1,2 Mds€ en 2003, soit une croissance en valeur de 20 % par rapport à 2002. Le secteur représente près de 3 000 entreprises, dont 2 500 installateurs et 250 fabricants de matériel.L’effet canicule a fait bondir les ventes sur un marché déjà en forte croissance, et qui devrait le rester pendant encore 2 ou 3 ans. Au 1er semestre 2004, les ventes de piscines enterrées ont ainsi progressé de 15 %, et celles des piscines hors-sols de 20 à 25 %. Cette croissance rend probable une certaine pérennité du marché. Même si un tiers des piscines françaises est installé dans les 7 départements baignés par la Méditerranée, le déplacement du Sud au Nord se poursuit avec une croissance de 130 % en région parisienne comme dans le Nord-Ouest.« Historiquement le marché a démarré sur le Sud-Est (Côte d’Azur) et le Sud-Ouest (Toulouse, Bordeaux), explique Serge Bruant, directeur commercial du réseau Psi, spécialisé dans l’entretien et le dépannage de piscines. Aujourd’hui, les marchés qui se développent le plus sont ceux qui ont démarré plus tard et partent donc de plus loin : l’Ouest, mais aussi l’Est (Strasbourg, Alsace), qui est la 2e région de France en termes de progression du nombre de piscines, et l’Ile-de-France. »

    « D’après les intentions d’achats, c’est dans le Nord-Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Est qu’il y a le plus gros potentiel dans les années à venir », confirme Christophe Alvarez, directeur du développement de l’enseigne Les Bleues Variations. Qui entend donc privilégier ces zones pour son développement en concession, tout comme les franchises Piscinelle (piscines en bois) et Irri Jardin (produits et accessoires, piscines en kit et matériel d’arrosage) et la chaîne Aquilus, développée en affiliation.

    Enseignes du même secteur