Fermer
Secteurs / Activités

      Reprise de Descamps : le tribunal écarte l'offre de Maison de la Literie - Brève du 9 février 2011

      Brève
      9 février 2011

      Le Tribunal de Commerce de Bobigny a finalement validé, en fin de semaine dernière, le plan de continuation présenté par Zucchi, propriétaire italien de la marque Descamps, allié au fonds français Astrance Capital. Qui par conséquent prend le contrôle (à 80 %) du fabricant-distributeur de linge de maison.
      Descamps avait été placé en redressement judiciaire en juin 2010, suite à un exercice 2009 marqué par une perte nette de près de 17 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de l’entreprise, alors tombé à 54,4 M€ (-20 %), aurait de nouveau reculé l’année dernière pour s’établir à environ 50 M€.
      L’offre d’Astrance Capital a été préférée par le tribunal à celles déposées par Linsvoges, Garnier-Thiébaut, Bernard Krief Consulting ou encore le groupe Maison de la Literie. Ce dernier, qui mène actuellement une politique active de croissance externe, avait dans l’idée d’implanter des corners Descamps dans ses magasins (253 unités dont 181 franchises), en complément de son offre de sommiers et matelas.
      Apparu au début des années 70, Descamps revendiquait 44 magasins à l’enseigne dont 30 franchises en France, et 39 franchises à l’étranger, en 2010. L’entreprise déploie aussi le réseau multimarques Matins Bleus qui compterait pour sa part 20 boutiques dont 19 franchises sur le territoire.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur DESCAMPS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise DESCAMPS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise