Fermer
Secteurs / Activités

      Sport 2000 en ordre de marche - Brève du 21 mai 2012

      Secoué l'an passé –fermetures des magasins intégrés, conflit avec l'actionnaire principal, départs d'adhérents- le distributeur d'articles de sport, aujourd'hui revenu à un modèle 100 % coopératif, reprend son développement et entend concrétiser une vingtaine de projets Sport 2000 en 2013.

      Sport 2000 dans les starting-blocks. De retour sur Franchise Expo Paris en mars denier après une année 2011 pour le moins tumultueuse, le numéro 4 du marché français des articles de sports (derrière le succursaliste Décathlon, le groupement Intersport et le néo-franchiseur Go Sport) reprend le cours de son développement et renoue avec les vertus de son système originel : la coopérative.
       
      La cohabitation d’un réseau de succursales -lancé sous l’impulsion du fonds d’investissement Activa Capital, l’actionnaire principal de Sport 2000– et du parc traditionnel de magasins détenus par les adhérents du groupe est en effet belle et bien révolue. “On ne s’improvise pas développeur d’un réseau intégré, explique Jean-Félix Delhomme, directeur développement de Sport 2000. Le succursalisme, avec ses directeurs salariés et cet esprit “investisseur”, est un métier que nous ne maîtrisons pas. Sport 2000 est une coopérative avec des commerçants indépendants, des acteurs locaux. Tel est notre ADN.” Les points de vente intégrés, aux performances médiocres, ont tous été fermés ou revendus. 
       
      Si Activa reste aux manettes de Sport 2000 (à hauteur de 51 % des parts), le nouvel accord de gouvernance sur 5 ans conclu l’été dernier a entériné la reprise en main des sociétaires : “En accord avec Activa, nos administrateurs adhérents ont la mainmise sur la gouvernance du groupement.” A moyen terme, les coopérateurs Sport 2000 auront d’ailleurs la possibilité de reprendre le contrôle actionnarial de la société selon un prix indexé sur le chiffre d’affaires.

      Objectif : 115 nouveaux magasins d’ici 5 ans

      Bien sûr, les remous passés ont occasionné “le départ d’un certain nombre d’adhérents”, reconnaît la direction de Sport 2000. Le parc sous enseigne comprend aujourd’hui 240 magasins pour un chiffre d’affaires moyen de l’ordre de 2 000 euros du m². “Nous n’avons pas à rougir de nos chiffre d’affaires, même si l’époque des progressions à 2 chiffres est révolue.”
       
      Assise sur ses fondamentaux, la chaîne peut reprendre sa croissance numérique. “Nous souhaitons ouvrir 115 magasins en 5 ans dont 20 à 30 projets en 2013 sur des formats de l’ordre de 800 m² pouvant aller jusqu’à 2 000 m², détaille Jean-Félix Delhomme. La concurrence ne nous fait pas peur : nos adhérents sont des commerçants qui savent adapter leur offre selon les sites.” Priorité sera donc accordée aux commerçants éligibles financièrement (150 000 euros d’apport minimum pour un projet) et non aux “purs investisseurs.”
       
      Sur un marché du sport cannibalisé par les grandes enseignes et qui a renoué avec la croissance l’an dernier, Sport 2000 veut faire valoir sa différence. “Sport 2000 est une enseigne généraliste combinant à la fois une offre sport et mode de grandes marques, résume Jean-Félix Delhomme. Nous avons en effet choisi de ne pas développer de marques propres (contrairement à Décathlon, voire à Intersport, ndlr). A noter que le segment chaussure, en progression, représente désormais environ 25 % de l’activité moyenne en magasin.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur SPORT 2000

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise SPORT 2000