CORIOLIS TELECOM HABILLAGE 2017

Franchise vs coopérative : un match au sommet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Franchise vs coopérative : un match au sommet

Dernière mise à jour le 28 février 2017

Les deux grandes formules du commerce indépendant organisé s’appuient sur des modèles spécifiques, avec leurs avantages et limites respectifs. Toutefois, de nombreux points de convergence et des pratiques communes se font jour.

Franchise et coopérative : des formules qui ont fait leurs preuves

McDonald’s, Yves Rocher, Alain Afflelou, Speedy, Guy Hoquet l’Immobilier d’un côté. Intermarché, Intersport, Optic 2000, Point S, Orpi, de l’autre. Dix marques parmi les leaders de leur marché, dix grandes enseignes ayant tout ou partie bâti leur réseau de distribution en recrutant des chefs d’entreprise indépendants : des franchisés pour les premières, des adhérents (également appelés coopérateurs) s’agissant des secondes.

Franchise et coopérative (commerce associé) sont les deux grandes formules de développement du commerce indépendant organisé. Les chiffres témoignent de leur poids dans le paysage commercial. “La franchise, c’est 1 719 réseaux et plus de 65 000 points de vente franchisés pour un CA global de 48 milliards d’euros”, rappelle Rose-Marie Moins, responsable formation et promotion à la Fédération française de la franchise.

De son côté, le commerce associé “fédère 84 groupements dont les 148 enseignes exploitent 42 677 magasins pour un volume d’activité de 141,9 Mds€, soit 30 % du commerce de détail en France”, indique Anne-Sophie Menu, responsable communication de la Fédération du commerce associé.

Difficile d’opposer frontalement franchise et coopérative, “deux modèles expérimentés qui ont fait leurs preuves et répondent à des réalités de terrain spécifiques, souligne Martin Le Péchon, avocat spécialisé en droit de la franchise. En termes de développement et de capacité à porter un réseau, franchise et coopérative se rejoignent : le but est d’avoir une enseigne commune et de mutualiser moyens et compétences”.

CORIOLIS BAN 17
FINANCEMENT FM 2017 RECTANGLE
Financez votre projet