Fermer
Secteurs / Activités

    Franchiseurs, quelles solutions pour préserver l’avenir ?

    Franchiseurs, quelles solutions pour préserver l’avenir ?

    Dernière mise à jour le 26 novembre 2020

    3 solutions : chercher dès maintenant les meilleurs candidats, communiquer, s’adapter. En un mot : anticiper la reprise.

    lire-le-magazineContre toute attente, la crise du Covid-19 (dont la 2e vague semble désormais à nos portes) n’a pas eu pour conséquence de faire baisser le nombre de candidatures à la Franchise. Bien au contraire…

    Il ne s’agit évidemment pas une seconde de nier les difficultés nées de la situation sanitaire très difficile que nous traversons. Mais d’essayer d’analyser objectivement les opportunités que ces circonstances imprévisibles et inédites ne manqueront pas de faire naître dans les mois qui viennent.

    Car les bouleversements économiques auxquels nous sommes confrontés depuis quelques mois vont inévitablement provoquer la disparition de nombreuses entreprises et donc, dans la foulée, de nombreux emplois, parfois très qualifiés. Pour beaucoup de celles et ceux qui seront hélas confrontés au chômage, la création d’entreprise constituera alors l’une des hypothèses de reconversion les plus évidentes. Et des profils de grande valeur, riches d’expériences professionnelles et engagés se trouveront alors disponibles.

    Bâtir un projet en franchise prend aujourd’hui encore plus de temps aux futurs entrepreneurs qu’hier

    Parmi les nombreuses questions que se posent désormais les candidats, figure évidemment le choix d’un domaine d’activité capable de résister à la crise et adapté aux nouveaux modes de consommation.

    Franchise et COVID

    Le rythme de la digitalisation de l’économie a en effet été largement accéléré par les périodes de distanciation sociales et de confinement imposées à toute la population pendant des mois. La vente en ligne de produits ou de services s’impose comme un modèle définitivement incontournable. De multiples enseignes ont su évoluer à marche forcée et tirent leur épingle du jeu, pour le plus grand profit de leurs membres.

    Des franchises ont pris des parts de marché qu’elles ne perdront plus. D’autres ont racheté un, voire plusieurs de leurs concurrents moins dynamiques, moins clairvoyants, moins solides ou moins pragmatiques.

    Les candidats veulent savoir avec certitude à qui ils peuvent toujours accorder leur confiance et confier leur investissement avant de prendre une décision qui les engage pour des années, eux et leur famille.

    En 2020, un porteur de projet ne peut plus se contenter de publicité. Il exige d’être informé en toute transparence, voire de comparer les réseaux entre eux !

    L’actualité des réseaux évolue en permanence. Les médias spécialisés doivent s’y adapter au plus près, sous toutes ses formes :

    Le temps où il suffisait de clamer « rejoignez-nous » et d’une vague promesse de rentabilité pour séduire un futur franchisé est bel bien révolu, à plus forte raison pendant la période d’incertitude que nous vivons actuellement…

    lire-le-magazine