Fermer
Secteurs / Activités
    Miniature-Nicolas Bernard-1400×1400

    10 min

    10 min

    MP3 (23.12 Mo)

    Responsable développement de Dietplus, Nicolas Bernard explique comment se comporte son réseau de rééquilibrage alimentaire dans le contexte actuel.

    • Flux RSS
    • Deezer
    • Spotify
    • Apple Podcasts
    • Google Podcasts
    5 000 €
    Apport personnel
    7 500 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    Nicolas Bernard Bonjour, vous êtes responsable développement du réseau Dietplus, spécialiste du rééquilibrage alimentaire.

    Bonjour Vincent.

    Quel est l’impact de la crise sanitaire que nous traversons sur l’activité du réseau de bus sur le réseau Dietplus ?

    La crise que nous sommes en train de vivre depuis bientôt un an, contrairement à beaucoup de confrères dans d’autres secteurs d’activité, ne nous a pas trop impactés d’un point de vue chiffres puisque malgré malgré cette crise, nous sommes sur une croissance de pas loin de 10%.

    Quelle est la situation des membres du réseau Dietplus à l’heure actuelle ?

    Nous avons maintenu l’activité. Nous, on a cette chance. Par rapport à notre spécificité, nous sommes donc des centres de rééquilibrage alimentaire. Nous avons eu cette chance, pendant les périodes de confinement, de pouvoir maintenir l’activité. Alors bien sûr, il a fallu que l’on s’adapte en passant par une évolution de notre concept en faisant un suivi à distance, en faisant du click and collect, en faisant de la livraison, ce qui a permis à l’ensemble notre réseau, donc l’ensemble de nos franchisés, de pouvoir continuer le suivi de leurs clients et donc maintenir leur chiffre d’affaires.

    Et nous, d’un point de vue développement du réseau, on a continué à se développer en ouvrant de nouveaux centres sur nos trois pays France, Belgique, Espagne, ce qui a permis que finalement, sur l’année 2020, on a connu une croissance de pas moins de 10%.

    Vous avez parlé d’évolution, de vos savoir faire pour vous adapter à la situation, quelle évolution du concept vous avez été amené à mettre en place ?

    Habituellement, vous savez, nos clients viennent de façon hebdomadaire sur des rendez vous avec leur coach en rééquilibrage alimentaire. On a maintenu l’ensemble de l’activité pour pouvoir vraiment accompagner l’ensemble de nos franchisés. On a mis en place une évolution de notre concept, permettant ainsi de faire les suivis sous forme de visioconférences avec les clients lorsque nos centres étaient fermés pendant le confinement. Et puis, on a mis en place une plateforme de paiement en ligne et on a accompagné nos franchisés pour qu’ils puissent soit faire la livraison des produits, soit faire du click and collect.

    Et nous, on a dû bien sûr accompagner nos franchisés dans cette nouvelle façon de travailler. Et puis, on a dû nous mettre en place un suivi de nos franchisés aussi, sous forme de réunions en visio conférence. Et bien sûr, on a dû mettre en place toute une nouvelle communication à destination de nos franchisés et de nos clients finaux, les clients de nos centres. Donc, on a dû créer du contenu vidéo et du contenu également sur les réseaux sociaux pour toujours garder le lien et communiquer avec tout le monde.

    Est ce que vous avez eu des retours positifs de franchisés par rapport à votre gestion de la crise ?

    Oui, bien sûr. Écoutez, vous savez que ce qui a beaucoup rassurer nos franchisés, c’est de voir que de toute façon, dans un premier temps, il y avait toujours une forte communication entre nos franchisés, entre eux, mais entre franchisés et franchiseur. Et aussi, bien sûr, un maintien de la communication avec les clients. En fait, le fait que, de toute façon, on puisse partager, réagir rapidement, communiquer, finalement, on a tout de suite été dans la réaction.

    On a essayé de faire en sorte de ne pas trop subir les événements, même si, si on ne savait pas que ça allait être aussi compliqué sur cette année 2020. Ce qui a été très rassurant pour nos franchisés, c’est le maintien de la communication, l’accompagnement. Et puis après, si vous voulez un peu comme tout le monde, on a naviguer à vue en tout au long de l’année. Et finalement, maintenant, avec un peu de recul, on se dit qu’on est quand même vraiment satisfait de la façon dont on a géré cette épreuve.

    Par rapport à vos clients, est ce que l’avis client est une notion importante pour vous ?

    Bien sûr, il faut savoir que les clients, ce sont des gens qui sont sur un protocole et donc ils avaient pris l’habitude de voir leur leurs coachs toutes les semaines, de commencer leur rééquilibrage alimentaire. Certains avaient donc déjà des premiers bons résultats, avec des pertes de poids, bien sûr. Vous vous retrouvez enfermé chez vous et vous vous dites, en plus du stress lié au côté santé, côté économie, parce que beaucoup de personnes, je pense aussi, se disaient je vais perdre mon emploi et en plus, vous vous dites, j’ai commencé à entamer quelque chose pour me sentir mieux dans ma peau. Qu’est ce que je vais devenir? Est ce que je vais du coup reprendre du poids et ainsi de suite?

    C’est tout un tas de questions que les clients se sont posées. Et le simple fait de pouvoir au moins rassurer les clients sur le fait que s’ils le souhaitent. Bien sûr que pour suivre la méthode en faisant différemment pendant cette période de confinement, ça va vraiment rassurer les clients. On a eu énormément de retours clients qui étaient très contents. Certains ont stabilisé leur perte de poids. D’autres ont continué leur perte de poids et les clients étaient vraiment très contents du fait qu’on a su très rapidement se réorganiser et rebondir pour pouvoir continuer à les accompagner au mieux.

    En terme de développement, quel a été l’impact de la situation sanitaire sur votre réseau ?

    On a fait moins que ce qui était prévu. On en fait moins que les années précédentes, mais on a continué quand même le développement. On a continué à ouvrir des centres. La première chose qui est importante, c’est les porteurs de projets qui étaient en cours. On a, on les a accompagnés. Il faut savoir que malgré la période de confinement, on a continué à garder des liens avec eux. On a continué, bien sûr, à les accompagner sur leurs projets.

    Dès qu’on a pu faire avancer concrètement les porteurs de projets, on l’a fait. On a accueilli 31 nouveaux centres au total sur l’année 2020 sur nos trois pays France, Belgique et Espagne. Bien sûr, on avait, on avait prévu plus que ça. On était parti sur une progression par rapport à 2018 / 2019. Mais finalement, les franchisés qui n’ont pas pu ouvrir l’année 2020 n’étaient pas des franchisés qui ont abandonné leur projet. Mais c’est tout simplement des franchisés qui ont dû décaler leurs projets à cause des événements et donc c’est des choses, à mon avis, que l’on pourra réaliser début 2021.

    Selon vous, quelles seront les conséquences de la crise du Covid 19 sur votre métier ?

    Il y a deux choses très intéressantes dont on s’est rendu compte finalement récemment en faisant le bilan de cette année 2020. On s’est rendu compte de deux choses. Déjà, beaucoup de personnes sont sur une réflexion par rapport à leur avenir professionnel. Et donc, nous, on discute maintenant avec des nouveaux profils de candidats à la franchise, des personnes qui sont vraiment victimes de la crise économique, qui ont perdu leur emploi, qui sont un peu perdues et qui sont vraiment sur une démarche de réorientation professionnelle.

    Ils se posent des questions. Beaucoup de personnes font des bilans de compétences, se disent que parce qu’ils sont sur une petite ville, il n’y a pas de possibilité de trouver un emploi en tant que salarié, ils souhaitent entreprendre. Il faut savoir que nous, on est très accessible financièrement, mais également sur la taille des villes d’implantation. On a ouvert des centres sur des villes à partir de 6000 / 7000 habitants et donc, de ce fait, on a pas mal de personnes qui n’est pas forcément projetée sur l’entrepreneuriat.

    Et puis, à l’issue du Covid 19, se disent “finalement, je vais peut être entreprendre”. Voilà donc des personnes qui ont besoin d’un fort accompagnement, qui sont un peu dans la réflexion, mais qui se disent que ça va être certainement la solution pour eux. Et puis, l’autre chose dont on s’est rendu compte, c’est que je me place plus du point de vue du client. Les clients de nos centres. On s’est rendu compte que suite au Covid 19, beaucoup de personnes ont trouvé un très fort intérêt pour ce que nous nous proposons, c’est à dire que nous on propose vraiment une montée en compétence sur l’autonomie alimentaire.

    C’est des personnes qui sont sur un rééquilibrage alimentaire avec des personnes qui ne sont pas réellement autonomes, sur leur façon de s’alimenter. Ils sont un petit peu contraint et forcé, beaucoup de personnes se sont mis à faire la cuisine et donc, finalement, beaucoup de personnes ont trouvé de l’intérêt pour ça et se sont rendu compte que ce n’était pas si compliqué que ça. Et nous, ça fait plus de 10 ans qu’on dit que ce n’est pas compliqué de manger sainement, mais de se faire plaisir et de faire à manger.

    Quelles sont les qualités indispensables pour devenir franchisé Dietplus ?

    Le franchisé de c’est quelqu’un qui va devoir avoir de l’empathie. C’est une personne qui privilégie vraiment l’humain avant tout, c’est une personne qui doit vouloir aider les autres, qui doit être honnête dans sa démarche. Donc, vouloir aider les autres. Et bien sûr, c’est quelqu’un qui doit savoir se remettre en question et qui doit savoir faire preuve de dynamisme. Puisque finalement, les personnes qui viennent dans nos centres Dietplus ne viennent pas par plaisir, parce que vous venez dans un centre Dietplis parce que vous avez une problématique que vous souhaitez résoudre.

    Et ce qu’il faut en face de vous, c’est quelqu’un qui vous comprend et quelqu’un qui est avec qui vous avez envie de suivre une méthode sur plusieurs mois. Donc, il y a un lien qui doit se créer entre le coach et le client. C’est pour ça qu’un bon franchisé, ça doit êtreun bon coach et donc un bon coach doit privilégier vraiment l’humain avant tout.

    Est ce qu’il y a un dernier message que vous souhaitez faire passer aux franchisés ou candidats qui recherchent une enseigne ?

    Le premier message que je vous dois mettre en avant, c’est le fait que l’on est vraiment très fier de ce qui a été réalisé sur cette année et je suis sûr qu’on arrivera à affronter cette année 2021 aussi tout aussi bien que l’année 2020. Je voudrais remercier l’ensemble de notre réseau. On a un réseau où il y a vraiment une très forte cohésion. Et si on a un réseau qui a réussi à accroître encore en 2020, c’est parce qu’on a un réseau stable. Et si on a un réseau stable, c’est parce qu’on a beaucoup de franchisés qui sont vraiment très investis au quotidien. Et tous ensemble, on a vraiment bien géré cette année 2020. C’est vraiment la première chose que je voulais dire.

    Et puis, la deuxième chose que je voulais dire, c’est vraiment je pense que 2021, ça sera vraiment l’année de l’entrepreneuriat par rapport à ce que je vous disais tout à l’heure. Beaucoup de personnes se posent la question de l’entrepreneuriat et ça fait peur vraiment à beaucoup de Français, je pense. Beaucoup de Français ont envie de le faire, mais ont peur de le faire. Moi, je tiens à rassurer tout le monde. L’entrepreneuriat, c’est pas si compliqué que ça. Ce qu’il faut, c’est trouver vraiment le métier, le secteur dans lequel vous pensez pouvoir vous épanouir. Et après, justement, la franchise, ça permet vraiment de mettre le pied à l’étrier et de pouvoir entreprendre, mais pas être seul.

    Et en plus, on est un réseau collaboratif avec une instance collaborative. Donc nos franchisés n’étaient pas forcément initialement destiné pour l’entrepreneuriat et réussissent très bien. Ils réussissent très bien parce qu’ils ne sont pas seuls. Ils sont accompagnés dans le cadre de la franchise.

    Nicolas Bernard, je vous remercie. Je rappelle que vous êtes responsable développement du réseau Dietplus et que votre actualité est à retrouver notamment sur les sites Franchise Magazine et AC Franchise.

    Merci Vincent!

    Miniature Le Podcast Écoutez les interviews des
    franchiseurs en Podcast
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur DIETPLUS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise DIETPLUS
    Consultez l'Indicateur de la Franchise