Fermer
Secteurs / Activités
      Miniature-Jacques Bedun-1400×1400

      8 min

      8 min

      MP3 (18.02 Mo)

      Jacques Bedun, Co-dirigeant de l’enseigne Envia Cuisines, explique ses objectifs d’expansion en licence de marque pour parvenir à une couverture nationale.

      • Flux RSS
      • Deezer
      • Spotify
      • Apple Podcasts
      • Google Podcasts
      40 000 €
      Apport personnel
      15 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche

      Transcription du podcast

      Jacques Bedun, bonjour, vous êtes codirigeant de l’enseigne Envia Cuisines. Tout d’abord, merci d’avoir accepté l’invitation de Franchise Magazine.

      Merci à vous de m’accorder l’intérêt de votre rédaction. Je suis ravi chaque fois de pouvoir partager avec vous notre belle évolution.

      Quel est le positionnement de l’enseigne Envia cuisines sur le marché de la cuisine équipée ?

      Historiquement, on vient cuisiner une marque qui s’est toujours positionnée sur la démocratisation de la belle cuisine. Et du coup, plus que jamais aujourd’hui, dans ces périodes extrêmement complexes, on peut dire qu’Envia Cuisines véritablement champion du pouvoir d’achat et ce positionnement est le résultat d’un travail acharné depuis des années, à la fois pour défendre les prix. Notre positionnement, c’est de commercialiser des cuisines de qualité 100 % montée d’usine de provenance 100 % européennes, essentiellement allemandes et françaises, à des prix très compétitifs parce que ça passe par des volumes importants et ça passe par des frais de fonctionnement et d’investissement extrêmement réduits. En moyenne, l’investissement pour monter un Envia Cuisines se situe aux alentours de 200 000 à 250 000 €. Et ensuite, il n’y a pas 1 % pris sur le chiffre d’affaires des adhérents. Il y a un montant forfaitaire mensuel de 1 000 € fixe qui permet d’accéder à tous les services digitaux, des services de formation, marketing et autres. Autant vous dire que ça positionne la marque sur le marché d’une manière très très très très agressive. Et c’est pour ça que je peux vous dire aujourd’hui que nous sommes les champions du pouvoir d’achat.

      Autre élément qui nous positionne sur ce créneau, c’est nos packs électroménager. Nous avons été précurseurs sur ce domaine puisque nous commercialisons trois niveaux de packs qui, pour la sixième année consécutive, ne subissent aucune augmentation. Pareil, nous arrivons à cette prouesse grâce à des volumes qui sont de plus en plus importants et des négociations très ardues avec directement les fabricants d’électroménager.

      Où on est votre développement et quels sont vos objectifs pour 2022 ?

      Alors, c’est vrai que nous sommes en train de vivre un développement quasi exponentiel puisque avec mon associé, nous avons repris cette enseigne il y a maintenant un peu plus de trois ans avec à l’époque sept magasins. Nous en sommes aujourd’hui à 22 magasins au moment ou je vous parle avec trois ouvertures en ce début d’année et l’année 2022 va être très fructueuse puisque nous sommes en cours d’ouvertures de plusieurs points de vente. Il y a des ouvertures programmées. Dans quelques jours, nous allons ouvrir Quetigny dans la région de Dijon. On va ouvrir à Saint-Mitre-les-Remparts entre les remparts près de Martigues, on ouvre Saint Brieux et Cognières tout de suite après. Et tout un tas d’ouvertures qui sont en cours de déploiement sur l’année 2022, comme des villes comme Lille et bien d’autres. Donc véritablement un développement exponentiel. Et je pense véritablement que ce développement est lié justement à notre positionnement qui permet à nos adhérents d’avoir des retours sur investissement très rapide. C’est à dire que notre promesse, c’est que dès la première année, notre adhérent puisse avoir un retour sur investissement.

      Est ce que vous envisagez un développement à l’échelle internationale ?

      C’est vrai que nous sommes approchés pour nous développer à l’international. Notre modèle plaît beaucoup, mais avec mon associé, on s’est donné pour priorité le maillage national. C’est à dire que l’objectif, c’est qu’en 2026, on soit entre 80 et 100 points de vente de façon à avoir quasiment un magasin par département, ce qui nous permettra d’avoir un excellent maillage national.

      Quelles sont les régions ou les villes que vous ciblez en priorité pour étendre votre réseau sur le territoire français ?

      On a beau être un petit réseau et on a la chance d’être présents sur quasiment tous les territoires. S’il y avait aujourd’hui une priorité un peu plus, plus marquée, ce serait sans doute dans le nord et l’est de la France où là, véritablement, on est très peu présent. Mais ça va venir puisqu’on va bientôt ouvrir un magasin à Lille. Donc c’est sans doute une de nos priorités dans les semaines et dans les mois à venir.

      Quels sont les critères pour devenir franchisé Envia Cuisines ?

      Avant tout, un état d’esprit. Envia Cuisines, aujourd’hui, c’est quatre grandes valeurs qui sont les suivantes : la satisfaction client, l’esprit d’équipe, la convivialité et la performance. Dès lors que notre adhérent s’inscrit dans ces valeurs, et bien il est bienvenue au club.

      Quels emplacements ou faut il prévoir pour ouvrir un magasin Envia Cuisines, quel type d’emplacement, quelle surface pour chercher ?

      Ca se situe entre 300 et 400 mètres carrés. Il n’y a pas forcément besoin de surfaces énormes. Plutôt dans des zones commerciales, puisque notre promesse est une promesse de volume. On a vraiment une réponse pertinente à apporter à la population française sur des cuisines de qualité à petit prix. Du coup, il faut qu’on soit dans des emplacements qui génèrent du volume.

      Comment se déroule la formation de nouveaux franchisés ?

      Aujourd’hui, on a un accompagnement à la carte, mais un accompagnement total. Ça veut dire bien sûr, de l’identification du projet à l’accompagnement qui consiste à établir le business plan ensemble, rechercher l’emplacement, les accompagner sur toutes les phases de travaux. Ensuite les accompagner sur la formation puisqu’aujourd’hui, Envia Cuisines est fière d’annoncer que nous avons notre propre école de vente. Nous sommes organisme agréé pour former les vendeurs. On a tout un processus d’accompagnement et ensuite les équipes d’animation prennent le relais pour des visites régulières en point de vente. Et la vie du réseau, les échanges au sein du réseau font qu’il y a un accompagnement quasi permanent.

      Et pour finir, quels conseils pouvez vous donner à un porteur de projet qui hésiterait à se lancer dans votre activité ?

      Le conseil n’ayez aucun a priori. La cuisine, peu vu de l’extérieur, paraître un métier compliqué. En réalité, c’est plutôt un métier simple dans la mesure où notre interlocuteur est rigoureux, dans la mesure où notre interlocuteur est dans un schéma de remise en question et finalement de capacité d’apprentissage. Le métier de la cuisine est un métier exaltant. On touche à la déco, on touche à l’aménagement de l’intérieur. Donc n’hésitez pas, rapprochez vous de nous et on saura vous convaincre que c’est le bon choix.

      Jacques Bedun Je vous remercie. Je rappelle que vous êtes codirigeant de l’enseigne Envia Cuisines et que votre actualité est à retrouver notamment sur les sites Franchise Magazine et AC Franchise.

      Miniature Le Podcast Écoutez les interviews des
      franchiseurs en Podcast
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur ENVIA CUISINES

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise ENVIA CUISINES