Fermer
Secteurs / Activités
    Miniature-Rachel-Comberoure-1400×1400

    8 min

    8 min

    MP3 (8.01 Mo)

    Directrice de Perene, Rachel Comberoure fait le point sur les perspectives de son enseigne positionnée sur le marché porteur de l’habitat.

    • Flux RSS
    • Deezer
    • Spotify
    • Apple Podcasts
    • Google Podcasts
    60 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche

    Rachel Comberoure, bonjour, vous êtes directrice de l’enseigne Perene. Première enseigne d’agencement et de décoration d’intérieur sur le marché de l’habitat.

    Quel est l’impact de la crise sanitaire que nous traversons sur l’activité de votre réseau ?

    Bonjour Vincent et merci de nous accorder ce temps d’échanges sur notre réseau Perene. Comme beaucoup d’entre nous, cette crise inédite a eu des conséquences inattendues sur notre activité. L’annonce de la pandémie, puis le premier confinement nous a tous, dans un premier temps, sidéré.

    Par contre, ce temps de repli chez soi a amené beaucoup d’entre nous à donner plus de valeur à son intérieur qui, pour beaucoup, est devenu un refuge. Et la conséquence a été de vouloir repenser son habitat dans des pièces maîtresses comme la cuisine ou le bureau, mais aussi la réorganisation de son salon. Et pour nous, cela a entraîné un accroissement des ventes dans notre réseau comme de manière plus globale sur l’ensemble du marché. Et puis, on a bénéficié aussi de notre particularité, qui est que nos boutiques Perene sont des boutiques de centre ville de petite taille, avec des équipes réduites de deux ou trois personnes et que la plupart du temps, les projets se font sur rendez vous. Ils se font en présentiel et peuvent se faire également par visio si nécessaire.

    Et tout cela contribue, je pense, à rassurer nos clients puisque les risques sanitaires qui peuvent être engendrés par des grandes surfaces ou par des contacts multiples sont réduits. Et d’autre part, comme notre concept repose sur l’accompagnement des clients sur un projet d’aménagement global et que tous les éléments du projet sont pris en compte, nous sommes particulièrement en affinité avec les besoins des clients aujourd’hui.

    Où en est le développement franchise de votre réseau ?

    Alors aujourd’hui, nous avons en prévision l’ouverture de dizaines de points de vente pour 2021 et nous avons une ambition forte d’ouverture sur les prochaines années. On recherche des candidats particulièrement sur des villes cibles comme Lille, Nice, Toulouse, Toulon, Nancy ou Brest par exemple. Et aujourd’hui, on peut affirmer que, fort de notre expérience, on peut accompagner des personnes hors métiers et on peut permettre à ces personnes d’accéder à l’entreprenariat d’un autre secteur d’activité.

    Quelles mesures spécifiques êtes vous prises pour accompagner vos franchisés dans ce contexte ?

    Bien entendu, le premier rôle a été de garder le contact avec nos distributeurs, de les accompagner et de les informer sur la mise en place de mesures tant sanitaires qu’économiques. Il fallait surtout garder le lien et il faut toujours surtout garder le lien. Dans ces temps où on peut difficilement se rencontrer physiquement, on s’est organisé pour privilégier les contacts et les rendez vous via les appels, les visio, les newsletter. Également, et ça, c’est la force de la franchise et d’un réseau de franchise, nos animateurs de réseau sont également très présents. Alors, je peux dire qu’ils gardent leurs lignes ouvertes pour toute question ou simplement pour échanger quand le moral baisse, pour un entrepreneur distributeur, compte tenu de cette période difficile. Là aussi, on est vraiment sur l’échange.

    Ce que l’on a fait également et qui a été pour nous très important, c’est de maintenir, voire renforcer notre communication auprès des consommateurs. Et nous avions en projet la réalisation d’un film de 40 minutes avec la maison France5 qui devait être tourné pendant le confinement et malgré le confinement, on a maintenu ce tournage et on a diffusé cette émission en septembre.

    Ça a été notre première apparition sur les écrans télé et replay. Parallèlement à cela, on a renforcé nos campagnes Google et nos opérations sur les réseaux sociaux. Et à partir du mois d’avril, on continue sur cette lancée puisqu’on met en place un dispositif de sponsoring d’une émission télé.

    Est ce que vous avez eu des retours positifs de vos franchisés par rapport à votre gestion de la crise ?

    Nous avons bénéficié de retours positifs, surtout sur la mise en avant de l’accompagnement. Je pense qu’il y avait un accompagnement qui était heumain et bien entendu, grâce au groupe, on a pu faire aussi un accompagnement financier pour les périodes de début de Covid, qui paraissaient anxiogènes et qui pouvaient être compliquées. On était là avec la force du groupe pour leur dire que nous pouvions les soutenir. Et puis également, cela a renforcé l’esprit d’adhésion et de cohésion de l’ensemble de notre réseau

    Et de la part de vos clients, est ce que l’avis de vos clients est une notion importante pour vous ?

    L’avis de nos clients est une notion très importante, comme je pouvais vous le dire lorsque nous faisons un projet avec un client, lorsque nos franchisés font un projet avec un client, ils vont passer beaucoup de temps avec ce client et il se crée une certaine intimité pendant le projet, même après le projet. Et après chaque projet, nous réalisons une enquête de satisfaction avec une note qui est donnée sur le ressenti sur le projet. Mais également, nous sommes très attentifs au verbatim du client pour sans cesse revoir le parcours client et son accompagnement.

    D’autre part, nous sommes aussi très à l’écoute de tout ce qui peut être diffusé sur les réseaux sociaux.

    Est ce que vous diriez que vous avez fait évoluer votre savoir faire pour vous adapter à la situation sanitaire ?

    Nous avons fait évoluer notre savoir faire, mais surtout, nous nous sommes rendus compte que nous avions la capacité de réagir face à des périodes de crise et que surtout, ce qui était important, c’est de pouvoir être à l’écoute des différents besoins de nos distributeurs. Chaque distributeur a vécu cette crise de manière différente et on a pu mettre en exergue le fait d’avoir un accompagnement au plus proche de nos distributeurs. Et cela, nous voulons continuer à le faire et à l’amplifier.

    Pour les porteurs de projet qui sont intéressés par le marché de l’habitat, qui est un marché porteur, quels sont les atouts de la franchise Perene ?

    Les atouts de la franchise Perene est sur son positionnement qui n’est pas simplement sur le domaine de la cuisine, mais qui est sur un projet plus global, qui est l’aménagement et la décoration intérieure de l’habitat. Et ce concept est adossé à la force d’un groupe industriel et complété par des propositions de marques de décoration en affinité avec notre positionnement, c’est à dire des marques qui vont proposer du mobilier, du papier peint, de la peinture, du luminaire, etc.

    Également, on travaille avec une direction artistique pour donner une ligne forte à notre enseigne et nous avons ouvert notre premier flagship en plein centre de notre ville d’origine, Annecy, qui reflète cette spécificité de notre concept. Et bien entendu, tout cela avec la force d’un réseau qui bénéficie d’un accompagnement spécifique de formation et de suivi.

    Rachel Comberoure, je vous remercie. Je rappelle que vous êtes directrice de l’enseigne Perene et que votre actualité est à retrouver, notamment sur les sites de Franchise Magazine et AC Franchise.

    Merci Vincent, au revoir !

    Miniature Le Podcast Écoutez les interviews des
    franchiseurs en Podcast
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PERENE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PERENE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise