Fermer
Secteurs / Activités

    Expatriation : se réinventer en franchise

    Tribune publiée le 8 décembre 2017 par Rodolphe HAMON
    En savoir plus sur l'auteur

    La franchise représente une opportunité pour se reconvertir dans le cadre d’une expatriation, souligne l’auteur, conseil en développement de réseau. Qui explique de quelle manière mener à bien un tel projet, suivant son parcours et ses aspirations.

    International-2L’expatriation est une étape très importante dans une vie. Elle est source de nouveau départ, de nouvelle vie.

    Une fois passée la phase d’installation et d’adaptation au pays d’accueil, trouver un travail ne s’avère pas toujours simple en raison du manque de réseau et de repères mais aussi à cause des différences culturelles, des niveaux de salaire et de vie, etc. La franchise est une réponse car elle offre le plus large choix de reconversion et de secteurs d’activité possibles. Elle offre l’opportunité de se réinventer et d’enfin faire ce que l’on a toujours rêvé de faire.

    80 % des franchisés se lancent dans l’aventure sans disposer d’une première expérience dans le secteur vers lequel ils se destinent comme la restauration, le service ou encore le retail. La franchise est un système gagnant-gagnant : elle permet à chacun de trouver sa voie en bénéficiant du soutien et de l’accompagnement d’un franchiseur qui dispose d’un concept original et d’outils pour favoriser un développement rapide.

    La franchise permet de trouver un concept qui a déjà fait ses preuves sur le marché du pays ciblé

    Dans le cadre d’une expatriation, le lancement en franchise peut se faire de deux manières un peu différentes suivant son parcours et ses aspirations.

    Dans le premier cas de figure, la franchise permet de trouver un concept qui a déjà fait ses preuves sur le marché du pays ciblé. Dans le cas d’une expatriation, ce choix est d’autant plus déterminant que le futur franchisé n’a pas nécessairement une bonne maîtrise des codes sociaux et culturels du pays. Le suivi et l’accompagnement dans le montage du projet à toutes les étapes sont des éléments déterminants pour réussir son implantation dans de bonnes conditions et éviter les pièges classiques inhérents à la création d’entreprise. Un réseau disposant de plusieurs points de vente et de quelques années d’expérience dans la franchise apportera les gages nécessaires.

    L’expatriation peut également être l’occasion d’importer un concept novateur de son pays d’origine

    L’expatriation peut également être l’occasion, pour les profils les plus expérimentés et disposant d’un apport personnel conséquent, d’importer dans le pays de destination un concept novateur de son pays d’origine, encore inconnu à l’étranger. Par exemple, de nombreux réseaux français déclarent souhaiter se développer à l’international. Le choix d’un compatriote peut être un élément de choix notamment pour la communication et l’accompagnement. La master franchise permet de bénéficier d’une exclusivité (régionale ou nationale) plus importante. Le master franchisé devra cependant tester le concept au sein d’un site pilote avant de lancer le développement sur son territoire exclusif. Il aura en charge le développement de sa zone ainsi que l’animation du réseau constitué. Il deviendra un franchiseur régional. Il faudra porter une attention particulière à l’adaptation du concept au contexte local (modèle économique, positionnement marketing, condition d’accès au réseau) ainsi qu’à la préparation du marché vis-à-vis du concept car n’oublions pas qu’avoir raison avant les autres c’est souvent avoir tort.

    Candidats à l’expatriation, quel que soit le secteur d’activité retenu, entreprendre avec le soutien d’un franchiseur est le meilleur gage d’aboutissement et de réussite de votre projet de création d’entreprise.