Fermer
Secteurs / Activités

    Agathe Domingues, Responsable Développement de la franchise Body’minute

    Voir nos franchisées être les moteurs de leurs projets et devenir des chefs d’entreprises épanouies est un vrai plaisir.

    Où en est l’enseigne Body’minute de son développement ?
    Après avoir connu une croissance soutenue ces dernières années, Body’minute a passé le cap des 400 unités en 2015. Parallèlement, le siège a évolué, pour pouvoir rendre des services de qualité à toutes nos franchisées, aussi bien en terme d’accompagnement que de communication, soit dans tous les domaines relevant des devoirs d’un franchiseur. Nous sommes plus d’une quarantaine travaillant à la tête de réseau aujourd’hui, toutes fonctions de support confondues. J’ajoute que nous possédons toujours plus de 40 unités en propre, qui nous permettent de rester connectés au terrain. Elles servent de laboratoire pour nos nouveaux produits, protocoles, campagnes de communication ou concepts. Et nous offrent une belle réactivité face aux évolutions du marché.

    A propos d’évolution du marché, les bars à ongles Nail’minute, que vous avez lancés en 2012, sont-t-ils appelés à être déployés à tous les instituts du réseau ?
    A ce jour, environ 200 centres Body’minute ont intégré un espace Nail’minute, exclusivement dédié aux soins des ongles : manucure, pose de vernis semi-permanent, de faux-ongles, beauté des pieds… Nous n’obligeons évidemment pas nos franchisées à s’en doter, mais c’est une valeur-ajoutée qu’on leur propose, un vrai plus pour leur institut, à une époque où la consommatrice est à l’affût de nouveautés. L’abonnée Body’minute est une cliente qui ne fréquentait pas les instituts traditionnels. Elle vient chez nous au départ pour de l’épilation, mais très rapidement pour les soins du visage, du corps, un peu de minceur et de bronzage… Pourquoi ne pas l’encourager à prendre également soin de ses ongles ? Alors oui, l’idée, à terme, est d’ajouter un espace Nail’minute à chaque institut.

    Vous avez aussi lancé l’enseigne Hair’minute en 2013. Quels sont vos objectifs la concernant ?
    Notre premier salon de coiffure Hair’minute a ouvert dans Paris, en 2013. Cette année, nous en avons inauguré quatre de plus, en Ile-de-France. Ce concept a vocation à être développé en solo. Nous aimerions atteindre les 50 unités dans les années à venir, mais comme à notre habitude, nous nous développerons en prenant soin de sélectionner les bons profils et les bons emplacements. Nous recherchons en particulier une vraie complémentarité avec le réseau Body’minute existant.

    Aujourd’hui, 90 % de vos clientes sont abonnées. Quel est l’avantage de ce système pour vos franchisées ? Quelles performances réalisent aujourd’hui ces dernières ?
    Il apporte de la récurrence, de la fidélité, deux variables essentielles dans le domaine de l’esthétique, sachant, je le rappelle, que seules 10 % des femmes françaises se rendent en institut régulièrement. Nos franchisées affichent un chiffre d’affaires moyen de 250 000 euros en deuxième année d’activité, dont 5 à 10 % réalisés via la vente de nos produits à marque propre. Une gamme suisse désormais très complète, de 80 références environ, vernis compris, qui représente une vraie valeur ajoutée pour elles. Avec un apport personnel requis de l’ordre de 30 à 40 000 euros, le concept Body’minute génère de fait une bonne rentabilité.

    Quelle est votre ambition pour les années à venir ?
    Avec nos concepts Body’minute, Nail’minute et Hair’minute, et nos prestations combinées à nos produits, nous proposons aujourd’hui une offre à même de satisfaire aussi bien la jeune fille de 16 ans que la femme de 55 et plus, autant la citadine que la provinciale, et ce quel que soit son type de peau. Nous avons pour ambition de rester sur cette voie, pour rendre un service de qualité à nos clientes. Nous continuerons à faire évoluer nos soins, pour garder de l’avance, mais sans nous lancer dans une offre trop large sur laquelle nous n’aurions plus la même expertise. Et en restant fidèles à nos valeurs.

    30 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    15 000 €
    Apport personnel
    5 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    10 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BODY’MINUTE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BODY’MINUTE
    Trouvez votrelocal