Fermer
Secteurs / Activités

    Amazonia accélère son développement

    Le concept de salles de remise en forme low cost Amazonia poursuit sa conquête, en franchise, de l'Hexagone.

    Avec la dernière ouverture, à Saint-Médard-en-Jalles (près de Bordeaux) en septembre, le réseau Amazonia revendiquait 139 unités dans toute la France (dont 80 % en franchise) et plus de 150 000 pratiquants. Créée par Alain Benoit, la première salle a ouvert à Dijon en 1994 sous le nom de Liberty Club. Deux ans plus tard, les clubs sont renommés Amazonia et Alain Benoît lance l’expansion de l’enseigne en  concession de marque. Puis, en 2008, pour uniformiser le développement, il passe à un système de franchise. La croissance de la chaîne s’accélère alors et elle se poursuit à un rythme de 15 à 20 nouvelles salles par an, en particulier dans le Nord et l’Ouest du pays, où elle est moins implantée.
    Afin de proposer des abonnements accessibles, l’enseigne a fait le choix d’un matériel confortable, mais propose des salles sans coach. Amazonia a, en effet, commencé à exploiter le concept du coaching virtuel en 2011. Les cours collectifs, retransmis sur écran, s’enchainent toutes les 20 minutes et proposent des mouvements pour travailler cuisses, abdos et fessiers. Selon la tête de réseau, cette méthode permet de fidéliser les clients car leur présence n’est plus liée à des horaires fixes à respecter : ils peuvent accéder à la salle de leur choix, tous les jours de l’année, de 6  H à 23 H. Par ailleurs un espace est dédié à la pratique de la musculation et du cardio-training. Les salles sont équipées d’un espace sanitaire, avec cabine de douche individuelle.

    Enseignes du même secteur