Fermer
Secteurs / Activités

    Claire Lanneau, fondatrice et directrice babychou

    Interview
    21 septembre 2016

    Babychou Services prévoit de passer le cap des 100 agences de garde d’enfants à domicile en 2020 grâce au recrutement de nouveaux franchisés et aussi grâce à la multi franchise.

    Où en est le développement en franchise du réseau de garde d’enfants Babychou Services que vous avez lancé en 2006 ?
    Babychou Services, qui a fêté en avril dernier ses 10 ans de franchise,  a signé 8 nouveaux contrats de franchise depuis le début de l’année 2016, pour les secteurs de La Réunion Nord, Beauvais, Aix-en-Provence, Marne-la-Vallée, Versailles, Compiègne, Pantin et Bordeaux Ouest. Trois de ces agences franchisées (Bordeaux Ouest, Compiègne et Marne-la-Vallée) ont ouvert pour la rentrée de septembre, car c’est la période idéale pour démarrer l’activité.
    Notre développement est donc conforme à notre objectif pour 2016 : à savoir, ouvrir 10 à 12 nouvelles agences franchisées. Cet objectif devrait au moins être atteint, voire dépassé : Babychou Services devrait ainsi regrouper 60 agences en activité sur le territoire d’ici la fin de l’année, contre 56 à fin août : 50 en franchise et 6 en propre (qui représentent environ 30 % du chiffre d’affaires réseau).

    Quels sont vos objectifs de recrutement de nouveaux franchisés à terme et comment comptez-vous les atteindre ?
    A terme, Babychou Services prévoit de passer le cap des 100 agences en 2020. Pour cela, notre priorité reste le développement de la franchise sous deux axes : d’une part, l’installation de nouvelles agences et d’autre part, la multi franchise.
    Déjà, cinq franchisés Babychou ont ouvert une deuxième voire une troisième agence, comme notre multi franchisée de Lyon, qui a ouvert une troisième agence à Aix-en-Provence, ou notre plus ancien franchisé, Eric Perrin, qui exploite une agence à Rennes et deux autres à Nantes. Par ailleurs, quelques franchisés Babychou commencent à avoir des grosses affaires, qui réalisent plus d’un million d’euros de CA annuel.
    Pour implanter une agence  Babychou Services en franchise, il faut un bassin d’emplois avec au minimum 10 000 familles CSP+ avec enfants de zéro à 11 ans susceptibles de faire appel à nos services. Les atouts du réseau sont en effet la qualité, la réactivité et la proximité ; à l’inverse des plateformes de mise en relation qui n’assurent pas le suivi, ni le recrutement initial des intervenants. Partout en France, nos franchisés ressentent ce besoin de proximité : les parents ont besoin de voir à qui ils ont affaire.

    En tant que franchiseur dans les services à la personne, quelle est votre point de vue sur ce marché et ses évolutions ?
    Je pense que les réseaux de services à la personne sont vraiment parvenus à une certaine maturité de l’offre, d’où le phénomène de concentration que l’on observe ces derniers mois sur le marché.
    Sur ce marché porteur, notre activité se porte bien, même si nous devons rester très vigilants sur les marges à respecter : on sait ce qui fait que notre métier marche, et on sait surveiller notre rentabilité et même la faire croître.
    Le rôle des franchisés est de développer leur activité, et mon rôle en tant que franchiseur est de développer le réseau et de réaliser les investissements nécessaires pour garder une longueur d’avance sur nos concurrents, par exemple pour changer de système d’information ou lancer un nouveau site internet, comme nous venons de le faire.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BABYCHOU

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BABYCHOU
    Trouvez votrelocal