Fermer
Secteurs / Activités

    David Borgel, directeur du développement en franchise Midas - Interview du 18 septembre 2012

    Avec 20 centres créés, Midas vit une année exceptionnelle en termes de développement

    Quel bilan dressez-vous des premiers mois de cette année en termes d’expansion ? Le réseau Midas est-il en ligne avec ses objectifs de développement ?
    Nous sommes dans une très bonne année, je dirais même une année exceptionnelle, puisque pour la première fois depuis très longtemps, Midas aura atteint à la fin de 2012 une vingtaine de centres inaugurés. Depuis le 1er octobre 2011, nous avons déjà réalisé 14 créations, et 6 autres sont dans les tuyaux, pour des ouvertures prévues dans les semaines à venir, à Clichy (92), Bapaume (62) et Saint-Brieuc (22) notamment. Dans le même temps, nous avons opéré 24 reprises ou transferts. Les candidats sont motivés, les banques suivent… Si la tendance se confirme, nous sommes  bien partis pour réaliser notre objectif d’atteindre 400 unités à l’horizon 2015.

    Mais pour l’heure, votre réseau reste pourtant stable autour des 316 centres en France. Comment l’expliquez-vous ?
    Nous atteindrons à la fin de l’année 316 centres Midas en France, dont plus de 260 en franchise. Autrement dit, notre réseau reste stable par rapport à la même époque en 2011, en effet. Car il se trouve que, malgré tout ce travail mené sur les ouvertures, une grande chaîne comme la nôtre doit aussi faire face à des fermetures, en particulier liées à l’évolution de l’urbanisme des villes. Midas fut historiquement une enseigne de centre-ville, mais il est devenu beaucoup plus compliqué de s’y installer ou même d’y rester. Résultat : notre réseau change et s’assainit. Il est aujourd’hui implanté, pour ses deux tiers, sur des zones commerciales et des axes pénétrants. Ce qui, finalement, correspond plutôt bien à l’évolution de son positionnement en matière d’offre.

    Justement, l’enseigne Midas est de plus en plus présente dans l’entretien courant des véhicules. Allez-vous poursuivre dans cette voie ? De quelle manière ?
    Nous avons lancé la Révision Midas en 2009, puis notre pneu premium maison, Tenor, en 2010 et enfin une offre spécifique d’entretien dédiée aux professionnels (TPE, PME, artisans) en 2011. En 3 ans, notre enseigne est ainsi devenue une véritable alternative aux constructeurs. D’ailleurs ce sont eux, désormais, nos concurrents, bien plus que les autres réseaux de fast-fitters et de centres-autos.
    Ce repositionnement stratégique nous a permis de continuer à progresser cette année, sur un marché plutôt mal orienté. Alors oui, nous allons poursuivre dans cette voie. Juste avant l’été, nous avons lancé le filtre à particules pour compenser la baisse des ventes de pots d’échappements. Les deux-tiers de nos franchisés ont déjà été formés à cette prestation et le reste du réseau va suivre. Nous réfléchissons encore par ailleurs à d’autres pistes d’élargissement de notre offre.

    60 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur MIDAS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise MIDAS
    Consultez l'Indicateur de la Franchise