Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchisé : et pourquoi pas l’automobile ?

    Actu secteurs
    13 septembre 2018

    Envie de donner un tournant à votre carrière ? D’entreprendre sur un créneau porteur ? Et si l’automobile devenait votre métier ? C’est possible, même sans expérience, en bénéficiant du savoir-faire éprouvé d’un réseau pour devenir votre propre patron.

    Le Mondial de l’automobile 2018 s’ouvrira le 4 octobre à Paris, pour dix jours. Mais depuis plusieurs semaines déjà, les passionnés de design et de belles mécaniques ont réservé leur billet. Peu, toutefois, osent imaginer faire un jour de leur passion leur métier. C’est pourtant tout à fait possible, grâce à la franchise et à ses enseignes de renom, prêtes à transmettre leur savoir-faire aux candidats à la création d’entreprise sensible au monde automobile, motivés et dynamiques.

    Centres-autos : des commerces comme les autres

    De nombreux réseaux recrutent dans le secteur. On les trouve essentiellement dans l’entretien-réparation. Un métier en plein renouveau ces dernières années. Oubliés les garages crasseux, les mécaniciens retors et les factures parfois exagérément salées…Gange accueil Les centre-autos sont devenus des commerces comme les autres, désormais propres, accueillants et transparents envers leur clientèle. Communication et marketing, eux aussi, ont bien changé. Sans parler de la dimension technologique et connectée des interventions sur les véhicules telles qu’elles se pratiquent aujourd’hui.

    Ainsi diriger une franchise Midas, un garage Roady ou un centre Point S indépendant tient-il désormais davantage d’une affaire de gestion, de management et de commerce que de mécanique pure. Tant mieux pour les cadres en reconversion, plus à l’aise avec un tableur qu’un cric à la main. Qui n’auront qu’à bien recruter leur chef d’atelier pour que la précision technique suive.

    Du nouveau du côté des véhicules d’occasion

    Plusieurs enseignes se déploient également sur le créneau de la location automobile. Et, c’est plus récent, sur celui de la vente de véhicules d’occasion. A la différence des concessionnaires, les franchisés spécialistes, ceux du réseau Simplicicar par exemple, ne sont affiliés à aucune marque. Et ils s’adressent directement aux particuliers, vendeurs comme acheteurs, entre lesquels ils se positionnent comme intermédiaires de confiance. Un métier là encore ouvert à tous les candidats, pour peu qu’ils soient dotés de la fibre commerciale et du goût du challenge.

    Et les opportunités sont également nombreuses dans le lavage (voitures ou poids-lourds), la carrosserie, les pièces détachées, les auto-écoles… L’automobile, un métier possible ? Oui, en rejoignant l’une des quelque 100 franchises du secteur.

     

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur MIDAS

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise MIDAS
    Trouvez votrelocal