Fermer
Secteurs / Activités

      Dimitri Primakoff, responsable développement FCA - Interview du 23 octobre 2014

      Interview
      23 octobre 2014

      Le développement de FCA est aujourd’hui tourné vers la province, notre but étant de couvrir l’ensemble du territoire à terme.

      Quelle est aujourd’hui la taille de votre réseau, FCA ? Quelles sont vos objectifs de développement, le profil de partenaires que vous recherchez et les conditions financières d’accès à votre concept ?
      Notre réseau affiche un parc stable. Avec une ouverture concrétisée depuis janvier, nous atteignons aujourd’hui 23 agences, dont 18 franchises. Nous tablons sur 3 inaugurations supplémentaires avant la fin décembre. Et sur 5 à 6 créations en 2015, moyennant quoi nous atteindrons la trentaine d’unités en fin d’année prochaine.
      Nous recherchons des profils d’entrepreneurs dotés d’une vision technique mais surtout commerciale, dans la mesure où nous pratiquons la vente directe. Pour autant, être issu du monde du bâtiment n’est pas nécessaire ; nous constatons, dans le réseau, de très belles réussites de néophytes en la matière. L’apport personnel minimum pour nous rejoindre est de 40 000 euros, pour un investissement global tournant autour des 120 000 euros. Une agence avec pignon sur rue est indispensable, mais pas en zone numéro 1. Pour l’heure, notre centre de gravité est plutôt parisien, avec une moitié d’agences implantées en Ile-de-France. Notre développement est donc tourné vers la province. Notre but étant de couvrir l’ensemble du territoire à terme.

      Votre enseigne est spécialisée en rénovation thermique de l’habitat. En quoi cela consiste-t-il ? Quels sont les grands traits de votre concept ? 
      Tout notre concept tourne autour du diagnostic énergétique de l’habitation. C’est à partir de ce diagnostic, notre point d’entrée chez le client, que nous allons déterminer avec lui un programme de travaux (fenêtres, isolation intérieure, isolation extérieure…) à réaliser pour lui permettre de faire des économies d’énergie. Et ce, en nous engageant sur un changement d’étiquette énergétique (à travers le label que nous avons mis en place, Ecoréha). Au-delà de nos outils, nous déployons donc une vraie logique de conseil, de proposition et c’est dans ce sens, dans cette direction, que sont emmenés nos franchisés. Une agence FCA réalise en moyenne 400 000 euros de chiffre d’affaires la première année, 700 000 la deuxième et jusqu’à 1 million d’euros de CA en vitesse de croisière.

      Qu’apportez-vous, en tant que tête de réseau, à vos partenaires pour les aider à démarrer puis à réussir ?
      Nous proposons une formation initiale très complète et longue, des packs métiers conséquents pour aider nos franchisés à appréhender l’activité de FCA. Nous doublons tout cela de gros efforts d’accompagnement au démarrage de nos partenaires, dans la mise en place de leur agence, le lancement de leur stratégie de prospection, etc. Il s’agit pour nos animateurs de véritablement mettre le pied à l’étrier à chaque franchisé. Nous multiplions ensuite les formations internes pour que nos techniciens conseils soient les plus efficaces possible, ainsi que les réunions régionales. Tous nos franchisés, enfin, bénéficient des certifications (Certibat, Pros de la performance énergétique…), absolument fondamentales sur notre marché, grâce à notre marque.

      30 000 €
      Apport personnel
      20 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur FCA devient Isolation by Tryba

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise FCA devient Isolation by Tryba
      Consultez l'Indicateur de la Franchise