Fermer
Secteurs / Activités

    Entretien de la maison et garde d’enfants en pleine expansion

    De nombreux réseaux se lancent sur ces deux créneaux, parmi les plus porteurs des services à la personne. Malgré un environnement favorable, la réussite des futurs franchisés dans ces activités suppose rigueur et professionnalisme.

    De 2005 à 2006, le marché des services à la personne aurait augmenté de presque 11 % à 12,65 milliards d’euros. Parmi les secteurs ayant connu, sur cette période, une croissance à deux chiffres : les services ménagers (+12 % à 2,31 Mds€), et les gardes d’enfants (+10 % à 1,07 Md€). Ce marché, grâce à une croissance annuelle à deux chiffres, pourrait atteindre 18 millliards d’euros en 2010. L’entrée en vigueur début 2006 du plan Borloo pour le développement des services à la personne a, on le voit, contribué favorablement à l’expansion de ces activités. Mais aussi à celle des réseaux spécialisés.

    Ainsi, les concepts d’entretien de la maison (ménage et repassage à domicile) développés en commerce organisé tels que la franchise Shiva ou la licence de marque Ménage et Compagnie ont étendu leur implantation en 2006. Le tout jeune réseau Hôm’Service a fait son apparition en se positionnant sur ce dernier créneau. Tandis que Maison et Services, créé en 2002 et spécialisé dans les prestations d’hygiène et de propreté, prévoit 40 ouvertures en franchise pour 2007, contre 30 pour Shiva. Ce qui témoigne d’une grande confiance dans le potentiel de l’activité, encouragée par les dispositions Borloo.Effervescence comparable sur le créneau de la garde d’enfants à domicile. Où Babychou et Family Sphere se sont lancés en 2006 dans un développement en licence de marque pour l’un, en franchise pour l’autre. Les ont suivi début 2007 Doméo (garde d’enfants, aide aux personnes âgées et entretien de la maison) et Family Dom’ (soutien scolaire, aide aux tâches ménagères, garde d’enfants, aide aux personnes âgées et jardinage), positionnés comme des multi spécialistes. Ou encore APEF (Agence Professionnelle de l’Emploi Familial) et Générale des Services, découverts au salon Franchise Expo Paris.

    Mais l’explosion de ces métiers a son revers : de nombreux candidats sont aujourd’hui attirés par ces créneaux, qui font figure de poule aux œufs d’or, au risque de déconvenues. Car, pour rejoindre Family Sphere, l’investissement global est compris entre 55 et 75 000 €, contre 70 à 80 000 € pour Maison et Services. Et de réelles compétences en matière de gestion et de management sont devenues indispensables pour les candidats à la franchise, car ces métiers s’adressent désormais à de véritables chefs d’entreprise.

    Les futurs franchisés ont donc intérêt à rejoindre un réseau capable de leur apporter une expérience probante et un véritable savoir-faire. D’abord parce que ces activités sont aujourd’hui encadrées par un certain nombre d’obligations : certaines, comme l’entretien de la maison, nécessitent ainsi un agrément simple, délivré par les préfectures et ouvrant droit à la TVA à 5,5 % et aux réductions d’impôts pour les particuliers. D’autres, comme la garde d’enfants de moins de 3 ans à la journée, requièrent un agrément qualité, car elles s’adressent à des personnes dites fragiles (cet agrément est également nécessaire pour travailler avec les personnes de plus de 60 ans).

    Ensuite parce que le référencement par des plates formes lancée dans le cadre du plan Borloo telles que Genius (La Poste), Serena (Caisse d’Epargne, Maif, Macif, Mgen) ou Domiserve (Axa, Dexia) devrait contribuer à structurer le secteur, via une véritable sélection sur des critères de qualité.

    Enseignes du même secteur