Fermer
Secteurs / Activités

      Irrijardin modernise son concept - Brève du 29 avril 2014

      Brève
      29 avril 2014

      L'enseigne spécialisée dans la distribution d'équipements pour la piscine, le spa et l'arrosage Irrijardin vient de dévoiler une nouvelle identité et un nouveau concept, destinés à rajeunir son image.

      Une identité visuelle restée quasiment inchangée depuis 25 ans, un logo qui ne traduisait plus vraiment l’essence de son activité, un concept magasin un peu vieilli … Il était temps, selon Yves Allibert, son Pdg, qu’Irrijardin, refonde et modernise son image. C’est désormais chose faite, grâce à l’appui de l’agence parisienne Design Day. “Nos 12 nouveaux magasins de 2014 ouvrent aux nouvelles couleurs. Nos 12 succursales les adopteront elles à l’hiver prochain. Quant à nos franchisés existants, ils basculeront doucement d’ici 2015″, annonce le responsable.

      Parmi les objectifs poursuivis à travers ce changement, celui de mieux traduire la part prépondérante  prise ces dernières années par la piscine dans le concept Irrijardin. “Cette activité représente désormais 65 % de notre chiffre d’affaires, contre 20 % pour l’arrosage et 15 % pour le spa. La connotation jardin exprimée par notre enseigne verte ne correspondait donc plus”, souligne Yves Allibert. Il s’agit aussi pour la chaîne de réaffirmer son credo, le “do it yourself”. “Nos nouveaux intérieurs ont été imaginés pour rendre le client le plus autonome possible. Ce dernier peut y trouver facilement les produits dont il a besoin. Mais aussi se faire accompagner par un conseiller dans son projet”.

      Le nouveau concept dévoilé par l’enseigne à l’occasion de Franchise Expo Paris doit, enfin, lui permettre d’exprimer complètement sa démarche de cross-canalité, “un domaine dans lequel nous sommes très en pointe”, assure Yves Allibert. “Depuis 2013, notre nouveau site permet à l’internaute d’accéder à des milliers de références au même prix qu’en magasin, de passer commande, et de se faire livrer chez lui ou en point de vente. Et ce, en associant complètement nos franchisés : dans les deux cas, dès lors que la commande est passée dans leur zone, ils encaissent la totalité du fruit de la vente. Ce savoir-faire en matière de click and collect, cette modernité, n’étaient pas du tout mis en valeur dans nos magasin. C’est désormais le cas”, explique-t-il.

      Irrijardin a réalisé 1,5 million d’euros de ventes sur le net en 2013 (sur un total de 42 M€ de chiffre d’affaires sous enseigne, en croissance de 2 % par rapport à 2012 à surface évolutive) et espère atteindre les 2,5 M€ cette année (sur un total attendu de 45 M€, “si toutefois le soleil se met de la partie”). “Nous estimons pouvoir grimper à 15 à 20 % de ventes réalisées en ligne sous cinq ans”, annonce le Pdg.

      Malgré un coût de transformation estimé entre 15 et 20 000 euros pour chaque magasin, les franchisés Irrijardin auraient accueilli les changements annoncés avec enthousiasme. “Nous avons opté pour une approche participative en intégrant des franchisés et des équipes du siège dans nos sessions de travail”, précise à ce sujet l’agence Design Day.

      Toutes ces évolutions n’empêchent pas le réseau de continuer à développer sa présence physique. L’enseigne, qui comptait 76 unités, dans l’Hexagone en début d’année, majoritairement franchisées, estime son potentiel à terme à 220 ou 250 magasins en France.

      70 000 €
      Apport personnel
      13 500 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur IRRIJARDIN

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise IRRIJARDIN