Fermer
Secteurs / Activités

    Laurent Afflelou, directeur du développement - Interview du 10 février 2005

    Notre concept dédié aux ZAC sera adapté à l’ensemble du réseau.

    Pourquoi avoir imaginé un concept architectural pour les ZAC ?
    Ce projet entre dans notre politique de diversification de nos implantations. Les centres-villes, où sont déjà implantés les deux-tiers de nos points de vente, regorgent d’opticiens et l’accès aux centres-commerciaux est de plus en plus contraignant, tant au niveau des redevances, qui vont atteindre 8%, que des horaires d’ouvertures. De plus, l’investissement
    pour l’ouverture d’une boutique en ZAC ne représente que 40% de l’enveloppe nécessaire pour un magasin en centre commercial.

    Ce nouveau concept de magasin, moins coûteux, ne va-t-il pas renforcer votre image ?
    Pour des surfaces de 300 à 500 m², le coût de revient du concept architectural ne devait pas excéder les 1 000 €/m², contre 1 600 € pour notre concept traditionnel, afin de ne pas perdre l’avantage lié à une installation en ZAC. Il fallait également casser l’espace des ces boîtes rectangulaires qui peuvent atteindre 40 mètres de profondeur. C’est pourquoi nous avons opté pour une ambiance de loft, mais avec un mobilier de qualité et du parquet à certains endroits. L’ensemble s’adapte à notre offre qui est rigoureusement la même dans les ZAC que dans notre boutique parisienne des Champs Elysées. Notre installation en périphérie n’est en aucun cas synonyme d’une offre discount.

    Les premiers résultats sont-ils encourageants ?
    Quand les franchisés de Metz et Nancy ont voulu se lancer sur 200m² en Zac, nous étions intéressés, mais pas convaincus d'avance. Pourtant, ces deux tentatives furent des réussites immédiates. Qui plus est, elles n'ont entraîné aucune répercussion négative sur leurs magasins de centre-ville. Quant à la première implantation au nouveau concept à Maurepas, elle a dégagé un chiffre d’affaires de 80000 € le 1er mois, au-delà de toutes nos prévisions. A Vitry, l’ouverture de la boutique en ZAC, suite à la fermeture du magasin de centre-ville, a multiplié l’activité par 2,5. Nous sommes tellement emballés par cet aménagement, et par son coût de revient, qu’il sera progressivement adapté à l’ensemble de nos 579 magasins du territoire. Déjà 20 l’ont adopté et toutes les nouvelles ouvertures se font maintenant sous ces nouvelles couleurs.

    30 000 €
    Apport personnel
    25 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur