Fermer
Secteurs / Activités

      Le commerce spécialisé a encore dévissé en octobre - Brève du 28 novembre 2014

      Brève
      28 novembre 2014

      Après le fort recul de septembre (7,5 %), l'activité des enseignes du commerce spécialisé a baissé de 4 % en octobre, indique la Fédération Procos. L'équipement de la personne et la restauration accusent les plus fortes baisses.

      Les nuages s’amoncellent pour les enseignes du commerce spécialisé. Après le calamiteux mois de septembre, conclu sur une baisse d’activité de  7,5 %, le chiffre d’affaires a fléchi de 4 % le mois dernier par rapport à 2013 (à période et périmètre comparables), selon la Fédération Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations). Pour la première fois cette année, l’activité cumulée passe en négatif (-0,4 % sur les dix premiers mois).

      Les décalages calendaires n’ont pas joué le mois dernier, précise Procos, soulignant qu’octobre 2014 comptait autant de jours ouvrables (27) qu’octobre 2013 (avec le même nombre de samedis). En revanche, “le climat, particulièrement doux, a gâché le lancement des collections d’hiver dans l’équipement de la personne”.

      Les boutiques sont les plus à la peine, aussi bien en centre-ville (-6,3 % en galerie et -4,6 % en rez-de-chaussée d’immeuble) qu’en périphérie (-3,4 % en centre commercial), indique Procos (260 enseignes regroupant près de 60 000 points de vente). Les moyennes surfaces de périphérie ont à peine mieux résisté (-3,2 %)…

      L’équipement de la personne et la restauration ont accusé les plus fortes baisses d’activité alors que les enseignes spécialisées dans l’hygiène-beauté-santé et le sport-culture-loisir se distinguent en finissant octobre légèrement en positif.

      A lire aussi :
      – La vacance s'emballe dans les centres commerciaux
      – L’activité du commerce spécialisé a plongé en septembre 
      – Un été contrasté pour le commerce spécialisé
      – L'activité du commerce spécialisé en timide progression au 1er semestre
      – Vacance commerciale : la périphérie résiste
      – Procos : quatre nouveaux administrateurs élus
      – Le commerce spécialisé sur une bonne lancée
      – Le commerce spécialisé réduit la voilure
      – Face aux zones commerciales de périphérie, le centre-ville ne fait plus le poids