Fermer
Secteurs / Activités

      Le loueur Sixt veut accélérer l'allure - Brève du 13 mars 2007

      Brève
      13 mars 2007

      Leader dans son pays d’origine (l’Allemagne), Sixt cherche à se faire une place sur le marché hexagonal de la location. Présent depuis 1997, il est aujourd’hui à la tête de 95 agences en France. Il revendique « 4% de parts de marché avec une flotte de 9 000 véhicules », précise Bruno Brocourt, directeur de la location courte durée.
      Pour se différencier des grands du secteur (Avis, Europcar, Hertz), la chaîne a choisi un positionnement haut de gamme (BMW étant la première marque de son parc), ne souhaitant « pas apparaître comme un acteur de plus de la catégorie A ». Surtout implanté dans les aéroports ou gares, il joue à fond la carte de la location de complément,ciblant ainsi une clientèle de loisirs (60% de son activité en France, contre 40% en Allemagne).
      De 19 M€ en 2002, le chiffre d’affaires de Sixt France a atteint les 52 M€ en 2006. « Nous visons les 70 millions d’euros en 2007 », prévoit Bruno Brocourt. La chaîne va notamment augmenter son budget communication et mise beaucoup sur internet, son premier vecteur d’activité, qui devrait lui permettre de gagner encore en notoriété.
      Le réseau vise les 250 points de vente d’ici à 2010 avec 80% du parc en franchise. Aujourd’hui, Sixt compte 25 franchisés en France. Dès cette année, il veut monter en puissance, en accélérant le recrutement (tout en ayant décidé de ne pas être présent au prochain salon Franchise Expo). L’enseigne cherche des franchisés « grands formats », aptes à ouvrir plusieurs agences, disposant de 150 000 euros d’apport personnel et de 500 000 € de garanties personnelles. Son objectif est «de ne compter que 40 à 50 franchisés à terme ».

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur SIXT

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise SIXT
      Consultez l'Indicateur de la Franchise