Fermer
Secteurs / Activités

    L’enseigne de remise en forme Dos Stress veut essaimer dans l’Hexagone

    Dos-Stress, le concept de remise en forme dédié aux pathologies dorsales veut créer un réseau de centres spécialisés.

    dos stress – 2-25oct2019Dos-Stress intervient sur une niche du secteur de la remise en forme, en proposant de prévenir et d’améliorer les pathologies vertébrales qui touchent les particuliers, les salariés et les sportifs. En effet avec l’explosion des troubles musculo-squelettiques et la sédentarisation des modes de vie, le mal de dos est devenu un des maux du siècle.

    La méthode Dos-Stress a été mise au point par Bernard Lemée. Il a ouvert la première salle en 1998 à Angers et a perfectionné une méthode qui se veut complète pour lutter contre les maux de dos et le stress. Elle a été déposée à l’INPI. Aujourd’hui, ce professeur d’éducation physique et kinésithérapeute a décidé, dans un contexte de développement de la remise en forme orientée santé, de développer un réseau, et de de faire appel, pour l’aider, au groupement d’experts en franchise Framboise.

    Le concept a été formalisé dans l’unité-pilote angevine, et est aujourd’hui proposé en licence de marque. Diplômés ou non des métiers de la remise en forme, les candidats doivent posséder le sens du commerce et du management. Ils ont l’obligation de faire assurer les cours collectifs par une personne diplômée d’État. Ce salarié sera formé dans le centre-pilote Dos-Stress durant deux jours.

    De son côté, le licencié doit se charger de l’accueil et d’expliquer les fondamentaux de la méthode à la clientèle. Son rôle est aussi de gérer le centre et d’en assurer la commercialisation. Pour cela, il doit faire connaître son offre sur sa zone de chalandise auprès des entreprises concernées par le problème des TMS, mais également démarcher les médecins prescripteurs (rhumatologues, etc.) et réaliser des campagnes publicitaires en direction du grand public.

    Les centres Dos-Stress nécessitent une surface d’environ 100 m². Le licencié, qui dispose d’une exclusivité territoriale sur une zone de 50 000 habitants, peut, éventuellement, gérer plusieurs centres. L’ouverture d’une salle Dos-Stress ne nécessite qu’un investissement léger, de l’ordre de 30 000 euros HT, hors local bien sûr. Enfin, avec l’accord de la tête de réseau, il est possible d’adjoindre une activité complémentaire, telle que yoga, sauna, relaxation, balnéothérapie, etc.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur Dos Stress

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise Dos Stress Trouvez votrelocal