Fermer
Secteurs / Activités

      Les courtiers ciblent les professionnels

      Un troisième acteur vient de se lancer en licence de marque sur le marché du financement professionnel. Adossé à un spécialiste du crédit aux particuliers, il entend bouleverser un créneau qui commence seulement à s’organiser en réseau.

      Après le courtage en crédits aux particuliers, sur lequel une quinzaine de réseaux du commerce organisés se positionnent depuis 2003, le marché du financement professionnel suscite à son tour les appétits des franchiseurs.

      Pour preuve, début septembre, une nouvelle enseigne de courtage en crédit pour les entreprises s’est lancée en licence de marque : créée en 2009, In&Fi Crédits Pro bénéficie du savoir-faire d’In&Fi Crédits, regroupant plus d’une centaine d’agences franchisées spécialisées dans le crédit pour les particuliers.

      “Les petites entreprises éprouvent de plus en plus de difficultés à trouver des financements bancaires adaptés à leurs besoins”, soulignaient ses créateurs. Qui annonçaient alors leur intention de “bouleverser” un marché où étaient déjà présents deux acteurs : Access Crédits Pro, développé en partenariat depuis 2008 et CrediPro, lancé en franchise début 2010.
      Dernière illustration de cette stratégie : mi-novembre, In & Fi Crédits a annoncé son entrée à hauteur de 60 % dans le capital d’Access Crédits Pro.
      Positionnée sur un marché estimé à 204 Mds€ de crédits accordés en 2009 et ciblant les petites et moyennes entreprises, In&Fi Crédits Pro recherche auprès des différents organismes bancaires “le meilleur financement possible” pour la création et la reprise de fonds de commerce et de sociétés, l’agencement et les travaux, la location de matériels et véhicules, etc…

      In&Fi Crédits Pro va se développer en licence de marque et non en franchise. Raison avancée : le savoir-faire spécifique n’est pas transmissible à des candidats extérieurs à l’activité. “Un stage de 6 mois n’y suffirait pas !, explique Patrice Matagne, directeur d’In&Fi Crédits. C’est pourquoi la formation ne portera pas sur les aspects techniques mais commerciaux, en particulier sur la constitution d’un réseau de prescripteurs qualifiés.”

      Ouvert à la franchise en début d’année, CrediPro annonçait, courant septembre, 14 contrats signés, qui doivent déboucher sur des ouvertures programmées jusque début 2011. Après une première session de formation en juin 2010 (sur 5 semaines), puis une autre début octobre, une troisième est prévue pour janvier 2011.

      “Nous sommes les premiers à nous développer en franchise, et non en licence de marque, souligne son président Charles Marinakis. Or, il se trouve que je connais bien la franchise pour avoir cofondé et développé sous cette forme le réseau Century 21 Entreprises et Commerces”.

      Selon son plan de développement, CrediPro devrait regrouper à terme 104 cabinets en franchise, exploités par 90 patrons franchisés. Soit environ un cabinet par département, voire deux pour certains départements.

      Créé en septembre 2008, Access Crédits Pro revendique 30 agences en activité, exploitées par des partenaires issus de la banque, l’assurance ou le courtage. L’enseigne suit les traces de Broker France, spécialiste du courtage en crédits aux particuliers lancé en 2006 (37 agences en franchise).

      Le marché est-il suffisant pour permettre à ces trois acteurs (dont deux font désormais partie du même groupe) d’atteindre leurs objectifs de développement et assurer la rentabilité de leurs partenaires ? Tous semblent le penser : “Mais nous sommes ravis que la concurrence commence à s’organiser, car cela nous conforte dans notre positionnement et confirme le potentiel du marché”, affirme Charles Marinakis.

      “Entre les besoins en financement de l’activité courante (trésorerie, investissement), de la reprise et de la création d’entreprises, le marché est à la fois porteur et durable”, veut croire Pascal Beuvelet, fondateur du groupe In&Fi, qui développe désormais deux réseaux en parallèle.

      Enseignes du même secteur