Fermer
Secteurs / Activités

    Loding garde le rythme en franchise

    Le distributeur en franchise de chaussures et accessoires pour homme densifie son réseau et aura inauguré 10 nouvelles adresses sur 2012. Loding (63 magasins sous enseigne) gagne également en visibilité à l'international.

    Désormais “entré dans le dernier tiers de son développement sur le marché français”, dixit son directeur développement, Vincent Di Nino, Loding totalise aujourd’hui 63 boutiques dont 60 exploitées par des partenaires franchisés, “des ambassadeurs locaux de la marque”, selon le dirigeant. Aux 6 ouvertures déjà réalisées depuis janvier parmi lesquelles les centres commerciaux franciliens de Belle Epine (94) et Vélizy 2 (78), 4 autres suivront d’ici la fin de l’année soit 10 nouvelles franchises sur 2012. Peu ou prou le rythme annuel d’expansion moyen adopté par la chaîne depuis 2007 et son ouverture à la franchise. 
    A terme, la tête de réseau souhaite atteindre 75 à 85 points de vente dans l’Hexagone. Parmi les villes prioritaires pour de prochaines implantations en franchise figurent, entre autres, Dijon, Caen, Quimper, Le Havre, Mulhouse ou Pau. Le concept, dupliqué à 90 % en centre-ville, s’essaie aussi avec succès aux centres commerciaux : “Nous y enregistrons d’excellents ratios financiers, le chiffre d’affaires généré y oscille entre 15 et 25 000 euros du m² pour des magasins d’une surface comprise entre 40 et 50 m².” Outre Belle Epine – dotée de quelques nouveautés architecturales et mobilières – et Vélizy 2, Loding est également présent aux Quatre Temps La Défense ainsi qu’à Paris Nord 2 et Italie 2.
    Présente à l’international (Bruxelles, Séoul, Varsovie…), l’enseigne a posé un pied en Suisse avec une première adresse franchisée inaugurée à Lausanne en septembre. Genève devrait suivre à l’avenir. Au printemps dernier, Loding avait ouvert en Slovaquie, à Bratislava. La marque est également en quête d’opportunités sur le marché tunisien.

    Vers un exercice 2012 étale

    Société au capital familial, Loding, qui fêtera l’an prochain son quinzième anniversaire, a eu le malheur de perdre son fondateur, Michel Gozlan, décédé cet été à 65 ans. C’est aujourd’hui son frère, Albert, qui assure la direction générale d’une entreprise qui a réalisé un chiffre d’affaires de 11,89 millions d’euros l’an dernier, en progression de 21,86 % à périmètre non constant. S’agissant de l’exercice 2012, le réseau s’oriente vers “un niveau d’activité étale à surface comparable” estime Vincent Di Nino, lequel pointe “un recul du panier moyen”, effet de crise oblige sur un marché de la chaussure plutôt avare en données et autres statistiques.
    Conçu dans la tradition des bottiers anglais, Loding n’est toutefois pas qu’un chausseur au positionnement moyen/haut de gamme. Loin de là puisque 40 % du CA est généré par les ventes de chemises, cravates et accessoires.
    Si Loding fera l’impasse sur la grand-messe annuelle de la franchise, en mars prochain à Paris à la Porte de Versailles, ses dirigeants seront présents pour présenter l’enseigne de prêt-à-porter masculin et de costumes haut de gamme Mario Dessuti, elle aussi créée par Michel Gozlan. La chaîne dispose à ce jour de 9 succursales.

    60 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    120 000 €
    Apport personnel
    20 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur LODING

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise LODING Trouvez votrelocal