Fermer
Secteurs / Activités

    Marché : le bikini pas si riquiqui - Brève du 25 juin 2007

    Si le tissu utilisé dans sa confection diminue d’année en année, le maillot de bain se fait une place dans le prêt-à-porter. Souvent étudiés de concert avec les articles de lingerie, les bikinis et autres maillots sportifs se dévoilent grâce à une enquête du groupe NPD (spécialisé dans le études marketing).

    En France 22,6 millions de maillots de bain ont été vendus en 2006 pour un chiffre d’affaires estimé à 385 millions d’euros. Ce marché se divise en 2 groupes distincts : les maillots à « usage sportif » qui représentent 26 % des ventes et les maillots à « usage loisirs » (74 %).
    Au cours des 3 dernières années, les ventes du segment ont crû de 5 % (en volume). Une dynamique qui a profité aux deux groupes en présence. Les maillots sportifs auraient, selon l’étude, connu une progression de +4 % grâce aux belles performances et à la notoriété de Laure Manaudou.
    Quant aux maillots de loisirs, leurs ventes auraient augmenté de 6 % sur les trois dernières années. L’engouement viendrait en partie, des efforts réalisés par les maisons de style pour renouveler les collections. Quant à l’autre moitié de l’explication, elle est donnée par Renaud Vaschalde, le directeur du département sport chez NPD : « le marché du maillot de bain a subi une forte pression des prix sur ces deux dernières années du fait du développement des marques propres notamment des H&M et Décathlon ».