Fermer
Secteurs / Activités

      Nouveaux concepts de sports, loisirs, téléphonie : à chacun sa spécialité

      Protection des mobiles, impression en 3 dimensions, pédalage dans l’eau : de nouveaux concepts apparaissent sur ces créneaux qui émergent. D’autres chaînes se lancent ou se relancent dans des activités plus classiques comme le jouet ou les voyages. Toutes misent sur leur originalité en termes de produits, de services, de positionnement ou de stratégie.

      La première franchise d’impression 3D

      À l’origine de Matrix 3D Concept, on trouve une idée développée par Shakir Bader, dirigeant et fondateur de Hilltecks Distribution, une entreprise qui commercialise, après le vélo électrique, une gamme de solutions 3D à destination du grand public. L’impression 3D permet, en partant d’une pièce ou même d’une simple photo, de la modéliser, éventuellement de lui apporter des corrections et de l’imprimer en trois dimensions en quelques minutes ou quelques heures, selon le modèle.

      Assez logiquement est née l’idée de lancer, sur la base de cette technologie, le premier réseau de franchises du secteur : des boutiques qui proposent toute une palette de services (modélisation 3D, prototypage, impressions de statuettes, location d’un body scanner) ainsi que de la vente de matériel (environ 30 % du chiffres d’affaires). Elles visent une clientèle large : particuliers professionnels, industriels, monde de l’éducation (collèges, lycées, écoles d’ingénieur), sociétés d’événementiel, restauration…

      Il faut tabler sur un investissement de 15 000 à 30 000 euros, hors pas-de-porte (20 m²). Et la tête de réseau estime le chiffre d’affaires réalisable après deux ans d’activité à 250 000 euros.

      Jouets Sajou fait peau neuve

      WDK groupe Partner est un groupe français spécialisé depuis plus de 50 ans dans l’univers de l’enfant et du loisir familial. Depuis 1988, il développe un réseau de magasins (45 aujourd’hui, dont 25 en partenariat sous l’enseigne Jouets Sajou, anciennement Club Sajou). Présents sur tout le territoire national, les points de vente s’implantent, sur 100 à 400 m², en centre-ville, dans les galeries marchandes ou dans les zones commerciales.

      Aujourd’hui l’enseigne veut relancer son développement avec un nouveau concept architectural. Présenté lors de Franchise Expo Paris 2015, l’identité visuelle a été totalement transformée et le nouvel agencement se veut plus attractif et intuitif.

      Le prototype a vu le jour à Villefranche-de-Lauragais. Sur cette base, le réseau espère implanter 5 magasins en 2015 et en espère une dizaine d’autres en 2016.

      Promovacances : du virtuel au physique

      Promovacances est une agence de voyages en ligne créée en 1998, en se spécialisant comme un acteur du “meilleur prix”. Intégrée dans le groupe Karavel depuis 2001, la marque, à la fois tour-opérateur et distributeur, propose sur son site plus de 10 000 voyages, réactualisés quotidiennement.

      Après sept ans, elle a misé sur une stratégie de développement multicanal et commencé, à partir de 2005, à ouvrir des agences physiques éponymes, afin de mieux répondre aux besoins de conseil de ses clients. Elles sont aujourd’hui une quarantaine dans l’Hexagone et se développent sous la forme d’un concept store original (pas de brochure, des tarifs en temps réel, tour-opérateur, multi-destinations…).

      L’enseigne ambitionne de développer ce réseau pour atteindre 75 agences d’ici à 2017. Pour y parvenir, elle mise sur un déploiement sous mandat, en complément de ses agences intégrées. Seule entreprise issue du Web à adopter ce parti pris, elle compte sur la proximité avec ses clients, avant, pendant et après l’achat. Une stratégie à relever, à l’heure où les agences de voyages classiques souffrent… de la concurrence d’Internet.

      Iriparo : une clinique pour portables

      D’origine italienne, Iriparo est une enseigne qui cible le marché français de la réparation des smartphones, tablettes et autres produits high-tech connectés. Elle s’appuie sur des techniciens maîtrisant la réparation express (de 20 à 40 minutes selon le type d’appareil) et capables d’assister la clientèle.

      Le service est proposé dans un point de vente au design épuré suggérant qu’on se trouve bien dans une “clinique” du téléphone. Partant du constat que 90 % des clients qui veulent faire “réparer” leur produit viennent en boutique, la chaîne a complété son activité par une offre de produits et d’accessoires divers : coques de protection, câblerie, étuis, etc.

      Pédaler dans l’eau

      Aquavélo est un concept de vélo aquatique développé en licence de marque par le Groupe Alésia Minceur fondé par Claude Rodriguez. Celui-ci s’est spécialisé dans le domaine du bien-être et de l’esthétique depuis plus de 10 ans, en développant les enseignes Hyperminceur, Cellu Chic et Lipo Perfect.

      Deux formats sont possibles : en piscine ou en cabines individuelles. En bassin aquatique (20 m² ; 1 mètre de profondeur), avec la présence obligatoire d’un maître-nageur, le concept se pratique en groupe de 4 à 8 personnes sur une musique entraînante.

      Dans le cadre de cabines individuelles, il faut prévoir un local de 40 m² minimum pour abriter 3 à 4 cabines équipées. La chaîne vise une clientèle très large incluant les femmes enceintes, les seniors et les sportifs en convalescence.