Fermer
Secteurs / Activités

      Point S multiplie les projets en France et à l'international - Brève du 2 novembre 2011

      Brève
      2 novembre 2011

      L'enseigne de réparation rapide automobile Point S a dévoilé son plan stratégique pour les mois à venir. Au programme : lancement d'une offre de révision, élargissement de ses gammes de marques propres et nouvelles ouvertures de franchises, en France et à l'international.

      « Nous sommes fiers d’annoncer une bonne tenue de notre activité sur les neuf premiers mois de 2011, malgré un marché très difficile », a indiqué Christophe Rollet, directeur général de Point S, en préambule de la présentation à la mi-octobre des projets de son enseigne. Chiffres à l’appui (dont un + 37 % de ses ventes dans le domaine de la pièce et de l’entretien automobile), il l’affirme : son réseau a opté pour la bonne stratégie en élargissant peu à peu son offre à d’autres domaines que le pneu, son métier historique. C’est pourquoi il continuera à l’avenir sur cette voie, annonce le responsable.

      La croissance par la diversification

      Comme nombre de ses confrères (Feu Vert, Midas et Speedy notamment) l’ont déjà fait, et comme il l’avait annoncé en début d’année, Point S se lance ainsi, cet automne, dans la révision avec garantie constructeur préservée. « Nous allons labelliser nos centres et en former les équipes progressivement. A fin décembre, 180 devraient déjà proposer la prestation. Ce nouveau service sera relayé par une campagne télévisée, portée par notre ambassadeur Patrick Bosso », précise Christophe Rollet.
      Deuxième évolution, qui concerne cette fois les marques propres disponibles dans les rayons du réseau. L’enseigne proposait déjà des batteries, ampoules ou encore essuie-glaces sous MDD depuis 2010. Elle a élargi son offre aux plaquettes et disques de frein et à divers produits d’entretien (lingettes, dégivrant, polish…) cette année. Et prévoit en 2012 d’associer son nom à de nouvelles gammes encore. Objectifs : gagner en indépendance vis-à-vis des fabricants, booster sa notoriété et augmenter les marges de ses adhérents.
      Point S, enfin, s’intéresse désormais à la mobilité responsable. Premier pas de son implication dans ce domaine : l’enseigne teste actuellement la mise à disposition de scooters et bicyclettes de courtoisie dans trois de ses unités, concept qui, s’il rencontre le succès escompté, sera ensuite déployé dans le réseau. Elle étudie par ailleurs la possibilité d’installer des bornes de recharge pour véhicules électriques sur les parkings de certains de ses centres, à un peu plus long terme.

      2 000 centres en Europe et bientôt l’Amérique ?

      Côté développement, la chaîne de réparation rapide conserve bonne allure. En France, d’abord, où elle revendique à ce jour 430 points de vente (tenus par 320 chefs d’entreprises indépendants) soit 15 de plus qu’en octobre 2010, et vise pas moins de 50 inaugurations supplémentaires en 2012.
      A l’étranger, ensuite, où son influence continue de grandir. Point S réalise à ce jour 1,6 milliard d’euros de chiffre d’affaires en Europe (6 % de parts de marché), avec 2 000 centres dans 21 pays. La Turquie est, après l’Angleterre et les Pays-Bas, le dernier à être tombé dans son escarcelle.
      Or l’enseigne voit désormais au-delà des frontières du vieux continent. Elle participe ainsi cette semaine au fameux salon automobile Sema Show de Las Vegas pour faire connaître son modèle outre-Atlantique. Et serait même en passe de signer un accord de partenariat avec un réseau américain de 350 revendeurs indépendants de pneus, prêts à adopter sa bannière.

      60 000 €
      Apport personnel
      8 750 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur POINT S

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise POINT S