Fermer
Secteurs / Activités

    Portrait de Dominique Ferré, franchisé Vertikal dans le Val-de-Marne

    A la tête de 2 franchises Vertikal, concept spécialisé dans le ravalement de façades, Dominique Ferré dévoile ses ambitions : en développer, à termes, entre 6 et 7 sur le territoire.

    A la tête, depuis 1997, d’une entreprise générale de bâtiment (tous corps d’état) à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), Dominique Ferré est un bricoleur dans l’âme. Logique pour ce titulaire d’un diplôme de menuisier-agenceur et ancien bâtisseur de chalets en kits. C’est en 2012 qu’il décide de se lancer dans l’aventure Vertikal.“Je souhaitais développer une seconde activité dans le bâtiment, mais spécialisée dans un seul corps de métier, se rappelle-t-il. Et par l’intermédiaire de Franchise Magazine, j’ai découvert le concept Vertikal, qui m’a immédiatement séduit. Sa spécialisation, le ravalement de façade, me semblait très porteuse. “ Rapidement, notre entrepreneur fait la connaissance de Christian Badia, directeur de l’enseigne installé à Toulouse, ville d’origine de son épouse. Entre les deux hommes le courant passe immédiatement. Le projet Vertikal peut donc être lancé, à l’issue d’une semaine de formation au concept.

    C’est dans les murs de son entreprise historique de bâtiment, à Saint-Maur-des-Fossés, qu’est installée la première franchise Vertikal de Dominique Ferré, baptisée Façade du Roy. Celui-ci rappelle : Vertikal est un concept qui ne requiert pas nécessairement de locaux. En revanche, lui est indispensable, outre les sous-traitants qui réalisent les travaux, un technico-commercial, vrai homme de terrain, qui se charge de réaliser les devis pour les clients et de suivre les chantiers sur une zone géographique déterminée. Et je l’ai trouvé en la personne de Jérôme Kasser, qui est devenu mon associé et qui détient 25% des parts de la société. “

    Bientôt une 4ème franchise en Seine-et-Marne

    En juin 2016, porté par les carnets de commandes bien nourris de sa nouvelle activité, notre franchisé décide de créer une seconde unité Vertikal pour rayonner, cette fois, sur le département des Hauts-de-Seine. Aux commandes de cette franchise, baptisée Ravalement du Roy et pareillement installée dans les murs de sa société historique de bâtiment : Antoine de Bortoli, technico-commercial, recruté deux ans plus tôt pour renforcer les équipes de Façade du Roy. “J’ai agi, pour ces deux franchises Vertikal, en qualité d’investisseur, explique Dominique Ferré. Certes j’en gère toujours les comptes, mais leur gestion est assurée, au quotidien, par leur technico-commercial. “

    2016 restera, pour les deux agences Vertikal de notre investisseur, des “années d’activité soutenue”, confie-t-il (la première ouverte et la deuxième ayant respectivement clôturé leur exercice sur un CA production de 800 000 euros et 300 000 euros.)  Et seront bientôt rejointes par deux petites sœurs ! “Début 2017, je reprendrai la franchise Vertikal de La Rochelle, révèle Dominique Ferré, suite au départ en retraite de son patron. Et dans le courant du second semestre, j’ouvrirai une quatrième franchise en Seine-et-Marne. Totaliser 6 à 7 unités me satisferait pleinement”. A 53 ans, Dominique Ferré n’est pas prêt de faire relâche !

    15 000 €
    Apport personnel
    24 900 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur VERTIKAL

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise VERTIKAL Trouvez votrelocal