Fermer
Secteurs / Activités

      Sébastien Hugot, directeur associé de la franchise Isocomble - Interview du 17 novembre 2015

      Interview
      17 novembre 2015

      Nous avons une longueur d’avance sur notre marché et comptons bien la conserver. Nous le devons à nos franchisés.

      Il y a un peu plus de six mois, Isocomble recevait des mains d’un jury d’experts le prix Révélation de la franchise 2015. Qu’est-ce que cette distinction a changé pour votre enseigne ?
      Ce prix Révélation de la Franchise représente la validation, par un regard externe et expert, de notre concept et du modèle que nous proposons à nos franchisés. Quand les candidats viennent nous voir, aujourd’hui, ils le font avec cette caution, cette confirmation des chiffres de rentabilité, notamment, que nous leur présentons. Cela les met clairement en confiance. Il a eu un autre effet, celui-ci sur la typologie des candidats qui nous contactent, désormais des profils beaucoup plus qualifiés.

      Quel est, précisément, le bon profil pour devenir franchisé Isocomble ?
      Le bon candidat est celui qui sait gérer des équipes commerciales dans un contexte de vente aux particuliers. Nous exerçons un métier, l’isolation des combles perdus par soufflage, dans lequel  panier moyen (3 000 à 5000 euros) est plus faible que dans d’autres activités de l’habitat mais qui, grâce aux volumes travaillés si les équipes sont bien coachées, génère plus de chiffre d’affaires. Il est relativement aisé de rendre un vendeur technicien, mais il est plus difficile de transformer un technicien en bon vendeur. Nous avons donc choisi la première option, avec, et c’est l’un des autres virages pris depuis les Révélations de la Franchise, d’importants moyens mis au service de l’accompagnement de nos partenaires. Nous allons au-delà de ce qui se fait habituellement dans ces domaines en matière de formation comme d’animation. Par ailleurs, pour nous un réseau fort est un réseau dans lequel les gens se rencontrent, échangent, partagent les bonnes pratiques. C’est pourquoi nous réunissons tous nos franchisés deux fois par an en conventions.

      Ouvert à la franchise en 2013, votre réseau s’est développé rapidement, pour compter aujourd’hui  déjà 32 unités sous cette forme. Pensez-vous pouvoir garder le rythme ?
      Il ne faut pas oublier que l’enseigne Isocomble est une filiale du groupe Isoweck, 35 ans d’existence et 1er souffleur-applicateur de France. Cela nous a dès le départ donné une assise solide pour nous développer. Nous projetons de garder le rythme jusqu’à la fin de 2017, où nous devrions être autour des 80 franchisés. Une couverture qui nous permettra de mener de vraies campagnes de communication nationales et de répondre positivement à tous les clients qui nous solliciterons. D’ici là, nous ouvrirons au moins 6 à 8 nouvelles franchises en mars, puis 5 à 6 en septembre 2016. La Bretagne, le nord et le nord-est du pays, en particulier, peuvent encore accueillir de nombreuses agences. Et nous devrions bientôt, aussi, passer les frontières. Nous avons en effet des contacts pour des créations en franchise en Belgique et en Italie, peut-être dès 2016.

      Votre plus “anciennes” franchises ont aujourd’hui plus de deux années de pratique derrière elles. Avec quels résultats ?
      En vitesse de croisière, les franchises Isocomble réalisent, selon leur zone, entre 500 000 et 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires annuel, avec des équipes variant de 4 à 7 personnes, dont le franchisé. Environ un quart de leurs ventes se fait grâce au parrainage de clients chez qui ils ont travaillé. Notre marché est porteur : l’économie d’énergie réalisée en isolant ses combles est réelle et de très nombreuses maisons individuelles restent à équiper. Nous avons sur ce marché une longueur d’avance et nous nous efforcerons de la conserver. Nous croyons en nos franchisés et ils croient en nous, nous ne pouvons pas les décevoir.

      Les inscriptions aux Révélations de la Franchise 2016 sont ouvertes jusqu’au 31 décembre.

      25 000 €
      Apport personnel
      30 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur