Fermer
Secteurs / Activités

      Un franchisé Fitness Boutique témoigne - Brève du 12 avril 2016

      Brève
      12 avril 2016

      Ayant rejoint le réseau Fitness Boutique il y a deux ans et demi, Julien Bonansea a rapidement fait progresser son point de vente. Il songe désormais à ouvrir une seconde unité.

      Malgré une formation en biologie, Julien Bonansea s’est orienté vers le commerce. Il a travaillé chez Go Sport, puis comme formateur à la gestion d’unités commerciales. Puis il a eu envie de créer sa propre activité. Il songe alors à la franchise, qui lui apparaît comme “un moyen de devenir un entrepreneur efficace en appliquant une recette qui marche pour un retour sur investissement plus rapide”.

      Sportif pratiquant, il connaît Fitness Boutique et son offre en nutrition sportive. La rencontre avec les responsables du réseau conforte son choix. Sa décision prise, Julien Bonansea bénéficie de l’aide de la chaîne pour la recherche d’un local.
       

      Retour aux sources
       

      Originaire de Marseille, il souhaite redescendre dans le Sud. L’enseigne lui propose le secteur de Vitrolles/Marignane. Un local de 46 m² implanté dans une petite zone commerciale est trouvé à Saint-Victoret, un bourg de 6 000 habitants situé entre les deux villes. Arles est assez proche, ainsi que l’aéroport de Marseille-Marignane, avec ses milliers d’emplois. “C’est un commerce très spécifique, explique-t-il. Les clients se déplacent. Il n’est donc pas nécessaire d’être situé sur un emplacement numéro 1. En revanche un parking est indispensable.”

      Pour trouver le prêt nécessaire au démarrage de son activité, il contacte quatre établissements bancaires. Le premier accepte de le suivre. Puis il suit la formation théorique au siège, et un stage pratique dans un point de vente, peu de temps avant l’ouverture de sa propre boutique.
       

      Des résultats rapides
       

      L’inauguration a lieu en septembre 2013, avec l’aide d’un animateur du réseau, qui reste plusieurs jours pour l’assister.

      Rapidement, les résultats sont au-delà de ses espérances (il réalise un CA supérieur de 15 % au prévisionnel de la première année). “Cette tendance positive était perceptible assez rapidement, reconnaît-il. Lorsque l’on ouvre un magasin, on ne s’en rend pas compte car c’est l’aspect “saut dans l’inconnu” qui domine et on est en permanence dans l’inquiétude.”

      Comme partout dans le réseau, 80 % des ventes sont réalisées avec les compléments alimentaires.

      A 33 ans, le jeune franchisé se fixe désormais deux objectifs simples : continuer à améliorer la rentabilité de son point de vente. Et, à moyen terme, ouvrir une seconde unité dans la même région, “à moins d’une heure de route, sinon c’est trop compliqué à gérer”.

      40 000 €
      Apport personnel
      5 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur FITNESS BOUTIQUE

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise FITNESS BOUTIQUE