Fermer
Secteurs / Activités

      Une année 2011 de “croissance sereine” pour Arthur Bonnet - Brève du 20 janvier 2012

      Brève
      20 janvier 2012

      Le cuisiniste Arthur Bonnet dresse un bilan globalement positif de son exercice 2011. Son parc n'enregistre qu'une petite croissance, à 92 magasins sous concession d'enseigne, mais a gagné en homogénéité.

      “Une année sereine, marquée par l’affirmation tranquille de son identité”. C’est le bilan général que dresse Arthur Bonnet de son exercice 2011. Le cuisiniste se satisfait notamment des lancements réussis du dernier-né de sa collection, le modèle Signatures, et d’un outil de mesure de la satisfaction client qui, à terme, devrait permettre d’améliorer les performances de ses magasins.
      Il met aussi en avant l’ouverture sur un an de 13 nouveaux points de vente en France, “dont plus de la moitié créés par des cuisinistes déjà concessionnaires de la marque”, signe, estime-t-il, de leur attachement au concept. L’enseigne espère d’ailleurs que cet esprit réseau favorisera le déploiement dans ses rangs de ses dernières innovations – il débute ce mois-ci – dont L’Atelier d’Arthur (réorganisation de la zone dite technique de ses magasins).
      Les 13 inaugurations réalisées en 2011 n’auront toutefois permis au cuisiniste que de progresser de 2 points de ventes par rapport à 2010 (ils sont 92 à ce jour, contre 90 alors), quelques sorties de réseau étant parallèlement venues peser sur son développement.
      Avec près de 15 ouvertures prévues pour 2012, notamment dans l’Est, le Nord et en Ile-de-France, Arthur Bonnet entend bien relancer la machine. Pour atteindre, à la fin de l’année, 70 millions d’euros de chiffre d’affaires.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur ARTHUR BONNET

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise ARTHUR BONNET