HABILLAGE COEUR DE FLEURS

Parcours du candidat : soyez professionnel !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Parcours du candidat : soyez professionnel !

Dernière mise à jour le 28 février 2017

Si dans son parcours le candidat à la franchise peut s'appuyer sur le franchiseur, sur son avocat et sur son expert-comptable, il ne peut faire l'économie d'une implication personnelle forte.

« Connais-toi toi-même.” La célèbre injonction de Socrate vaut pour tout entrepreneur avant qu’il ne se lance. Ceci est particulièrement vrai dans le cadre de la franchise. “Il faut avant tout se demander si, en tant que candidat, je suis fait pour créer une entreprise, prévient Olivier Deschamps, avocat au sein du cabinet D,M&D. Je vois trop de personnes vouloir se lancer dans la franchise uniquement car ils se trouvent au chômage depuis deux ans. Ils estiment qu’il s’agit du seul moyen pour eux de s’en sortir. Il faut avoir bien conscience qu’au moins au cours de la première année, les revenus peuvent être faibles. Et donc, il convient de se demander si sa situation personnelle et familiale peut le permettre.”

Par ailleurs, trop souvent les candidats à la franchise s’orientent vers des secteurs uniquement du fait de leur rentabilité potentielle, sans se demander s’ils ressentent une véritable appétence pour l’activité. Une certaine adéquation entre le franchisé et le concept s’avère pourtant nécessaire. Il est de bon conseil de demander au franchiseur, avant de s’engager, de passer deux ou trois jours dans le réseau. Cela donnera au postulant une idée concrète du métier.

FINANCEMENT FM 2017 RECTANGLE
Financez votre projet