Fermer
Secteurs / Activités
      Miniature-Corinne_Grimault-1400×1400

      6 min

      6 min

      MP3 (5.73 Mo)

      Corinne Grimault est Responsable du réseau de boutiques Monbana : elle nous fait part de ses projets d’expansion en franchise pour les mois qui viennent.

      • Flux RSS
      • Deezer
      • Spotify
      • Apple Podcasts
      • Google Podcasts
      80 000 €
      Apport personnel
      Voir la fiche

      Transcription du podcast

      Corinne Grimaud bonjour. Vous êtes responsable du réseau de boutiques Monbana. Tout d’abord, merci d’avoir accepté l’invitation de Franchise Magazine.

      Bonjour. Je vous remercie également pour cette invitation.

      Pouvez-vous nous en dire plus à propos du concept Monbana ?

      Le concept Monbana se décline sur des boutiques de 150 mètres carrés, dans un style moderne et coloré, qui présente une offre très variée couvrant tout l’univers du chocolat, mais aussi une gamme de confiserie, de biscuits, de macarons, un concept où le conseil et l’accompagnement du client restent des points forts.

      Quels sont vos projets de développement en franchise pour le deuxième semestre de 2022 ?

      Déjà, la première actualité à venir, c’est l’ouverture d’une boutique en franchise à Saintes en juin prochain. Puis viendront de nombreux projets à l’étude, avec des candidats que nous avons notamment rencontrés lors du Salon de la franchise. Et tout ceci dans un objectif de développement soutenu pour couvrir l’intégralité du territoire. Une ambition de développement forte qui sera aussi portée par le sponsoring d’un bateau, un Imoca avec nos deux autres partenaires majeurs, V & B et le département de la Mayenne, qui nous permettront de mettre en avant la marque lors de grands rendez-vous comme la mythique Route du Rhum qui aura lieu en novembre prochain.

      Quelles sont les villes ciblées pour étendre votre réseau ?

      Nous avons un large territoire à mailler puisqu’à date, nous avons un réseau de 25 points de vente, essentiellement basés dans l’ouest de la France. Donc le champ des possibles est très large. Ciblons des zones de chalandise supérieure à 20 000 habitants et nous savons déjà que nous pouvons être performants dans des villes de taille moyenne comme de plus grande taille. Donc, les projets que nous avons avec nos candidats en cours répondent à cette ambition de mailler des régions où nous sommes peu ou pas encore présents, comme l’Occitanie ou le sud-est de la France.

      Pouvez-vous nous en dire plus sur l’évolution du concept magasin qui a démarré je crois en 2019 ?

      Avec les premiers ajustements alors testés en 2020 et que nous avons éprouvé et validé en 2021. Donc un concept qui reste en phase avec nos implantations d’origine, à savoir plutôt en zone commerciale et donc un concept relooké qui nous permet d’apporter une touche de modernité et qui met à l’honneur un rayon vrac, un rayon de gourmandises chocolatées sans emballage que le client peut sélectionner à sa guise. Et enfin, un concept qui affirme l’identité de la marque, à savoir la gourmandise, la caution fabrication française, mais aussi un concept qui nous permet de mettre en avant, tout au long de l’année, des collections événementielles que nous développons notamment à l’occasion de grands événements comme Pâques et Noël, mais aussi tous les événements intermédiaires. Et donc enfin un concept aussi qui nous permet d’exprimer quelques ajustements graphiques de la marque en renforçant l’élégance du packaging notamment.

      Où en est le développement du Clic & Collect dans le réseau ?

      Il est déployé sur l’ensemble du réseau, puisque nous l’avons mis à disposition en octobre 2020. La crise covid ayant accéléré la mise en place de ce projet, donc aujourd’hui, c’est un service qui fonctionne, qui nous a permis de recruter un nouveau type de clientèle. Mais nous constatons aujourd’hui un vrai retour des clients en boutique. Et notamment nous avons pu constater une forte croissance de la fréquentation lors de notre dernière campagne de Pâques. Donc oui au digital. Mais on a aussi une clientèle qui a besoin de découvrir nos produits et de les déguster aussi en boutique. Et donc, la visite en boutique reste un élément clé dans le parcours client.

      Quels sont les critères pour devenir franchisé Monbana ?

      C’est d’être avant tout commerçant dans l’âme, gourmand et passionné par le chocolat. Ou aussi savoir embarquer les clients dans notre univers. Il faut être également ambassadeur de la marque auprès d’une clientèle B-to-B, c’est à dire une clientèle de comités d’entreprise, mais aussi de chefs d’entreprise. Parce que nous avons dans notre offre une gamme de produits répondant aux besoins en cadeaux d’affaires. Parmi les conditions pour rejoindre le réseau, c’est de souscrire un droit d’entrée de 10 000 € et aussi un parcours de formation de 10 000 €.

      Quels sont les investissements à prévoir pour ouvrir une boutique ?

      Alors l’investissement, Il varie entre 200 et 300 000 € selon l’implantation de la boutique, selon la surface de vente. Et donc un investissement auquel il faudra apporter un apport personnel de 30 %.

      Quel accompagnement et quelle formation proposez-vous à vos nouveaux franchisés ?

      Avant tout une formation initiale. Un parcours complet en quatre semaines, alternant des phases pratico-pratiques en boutiques et des rencontres avec les différents services support du siège. Un parcours à la fois détaillé et qui va permettre d’être totalement opérationnel pour l’ouverture de sa boutique. Et en complément de cette formation initiale, il y a bien sûr un accompagnement à travers l’animation de réseau et de la formation continue qui invite donc à un renfort de connaissances produits mais aussi de maîtrise en continu du savoir-faire Monbana.

      Et pour finir, quels conseils vous donneriez à un porteur de projet qui hésiterait à se lancer dans votre activité ?

      La franchise reste une belle réponse à l’entrepreneuriat lorsqu’on souhaite être accompagné. La franchise, c’est pouvoir se réaliser en autonomie sans jamais se sentir seul, grâce donc à un accompagnement soutenu.

      Corinne Grimaud je vous remercie. Je rappelle que vous êtes responsable du réseau de boutiques Monbana et que votre actualité est à retrouver, notamment sur les sites Franchise Magazine et AC Franchise.

      Merci à vous pour cette invitation.

      Miniature Le Podcast Écoutez les interviews des
      franchiseurs en Podcast
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur CHOCOLATERIE MONBANA

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise CHOCOLATERIE MONBANA